Ecologie Solutions
BILAN CARBONE pour les COLLECTIVITES et les ENTREPRISES

Le bilan carbone...


Quel est l'impact Carbone de vos activités Le Bilan Carbone est une méthode élaborée en France par l'ADEME, à destination des entreprises et des collectivités, pour comptabiliser les émissions de Gaz à Effet de Serre à partir de données facilement disponibles et parvenir à une bonne évaluation des émissions directes et indirectes de son activité ou de son territoire.

Champ d'étude
Il comprend :
- le périmètre interne à l'entreprise, le lieu de production
- le périmètre immédiat, c'est-à-dire les personnes qui se déplacent, les matières entrantes, les produits sortants,
- le périmètre élargi comprenant le produit sur son lieu de consommation et après sa fin de vie.


Méthode
Elle repose sur un outil se présentant sous forme d'un tableur au format Excel, permettant d'affecter à chaque poste un facteur d'émission selon les bases carbones de l'ADEME.
Cela permet d'établir :
- les postes qui génèrent le plus d'émissions de Gaz à Effet de Serre ?
- les leviers d'actions pour réduire ces émissions ?

Le Bilan Carbone est donc un moyen qui permet d'apporter une réponse sur des données factuelles, exploitables autant pour les collectivités que les entreprises.
Elle aboutit à une simulation de la dépendance énergétique de l'entreprise aux énergies (notamment, fossiles), ce qui est étroitement lié à la viabilité de l'entreprise dans le contexte énergétique actuel et prévisible.


Intérêt pour l'entreprise
Cette méthode innovante, amène l'entreprise à réfléchir sur ses modes de transports, les matières mises en oeuvre, les techniques utilisées, les comportements... afin de définir un objectif réalisable de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre et le plan d'actions permettant de l'atteindre.
La réalisation d'un Bilan Carbone amène également toutes les équipes à travailler ensemble autour d'un projet transversal, dans la suite logique des actions déjà menées ou bien en cours sur les déchets, les rejets, le management de l'environnement…
La plupart des services (supports, encadrement, production) sont amenés à contribuer en amont à la méthode pour la fourniture de données telles que :
- retracer les déplacements (modes de transport, distances) des personnels (commerciaux…),
- quantifier lesémissions liées à ce poste transport,
- en déduire des pistes de progrès si la marge d'amélioration est significative.

Mais cela permet également :
- d'évaluer la masse d'emballage dans le Fret aval car il représente souvent un poids important dans le bilan global et la marge d'amélioration reste accessible.
- de négocier avec les clients à ce sujet avec les bons arguments.
- de revoir enfin les modes de transport (Train, Voitures, Poids-Lourds).


Aides disponibles
Les autorités publiques encouragent la mise en place d'un système de management environnemental de type ISO 14001 v2004 ou la réalisation du Bilan Carbone.
L'ADEME, dans le cadre du Programme régional "Energie Climat" qu'elle conduit avec les conseils régionaux, apporte aux entreprises qui souhaitent mettre en oeuvre cette démarche, une subvention de 50 % du coût de l'accompagnement (compter de 8 à 15 000 €) par un expert consultant pour encadrer le projet, former les acteurs et encadrer les équipes.
Attention : les demandes pour ces subventions doivent être faites avant la démarche à financer.


La norme ISO 14001 v2004
Prescrit des exigences relatives à un système de management environnemental. Elle implique l'entreprise dans un engagement de réduction des nuisances et prend en compte à la fois les exigences législatives et les impacts possibles.

Ce que vous apporte la certification ISO 14001
- la maîtrise des activités en diminuant les risques de pollution,
- la construction d'une relation de confiance avec ses partenaires,
- la responsabilisation vis-à-vis des ses activités,
- des réponses adaptées aux exigences de ses donneurs d'ordres,
- une avance sur la concurrence et l'amélioration de sa compétitivité,
- la mobilisation du personnel autour d'un projet motivant,
- l'amélioration des relations et du dialogue avec les administrations.

A noter : Si vous êtes certifiés ISO 9001 V2008, l'intégration de la norme ISO 14001 vient en complément de votre système de management qualité.


EXEMPLE PRECIS
Le commerce électronique en ligne permet de réduire de façon significative les émissions de CO² tout en limitant la consommation de ressources non-renouvelable.
C'est ce qu'établit une récente étude publiée par la Fevad sur l'impact environnemental de l'achat sur Internet réalisée par Estia et Médiamétrie/ NetRatingsque nous vous la présentons.


Contexte
Cette étude permet de mesurer les effets environnementaux d'un achat en ligne comparé à un achat traditionnel, notamment en termes d'émissions de CO².
Les résultats s'appuient sur une enquête spécialement réalisée pour les besoins de l'étude et permettant de caractériser les déplacements des internautes en matière de consommation. Cette étude a été réalisée avec le soutien de ColiPoste et de Kiala.
Selon les résultats de l'étude, il ressort que l'achat sur Internet présente de sérieux atouts sur le plan de l'environnement.
En effet, le modèle e-commerce présente un bilan positif sur l'ensemble des critères environnementaux étudiés.


Des dizaines de milliers de kilomètres non parcourus
L'ensemble des déplacements induits par plus de 5 400 livraisons de produits commandés sur Internet, a pu être analysé et comparé avec les déplacements qui auraient été nécessaires pour se procurer les produits équivalents dans le circuit classique de distribution. Cette étude a été réalisée en amont par Médiamétrie//NetRatings pour connaître le comportement des consommateurs en matière d'achat sur Internet et d'achat dans le circuit traditionnel. La notion de livraison retenue pour cette étude correspond au trajet spécifique réalisé, soit par le transporteur, soit par le client, entre le dernier lieu de dépôt de la marchandise et le domicile du client final.

Pour les seuls trajets réalisés par les clients, le modèle e-commerce se traduit par une distance totale « non parcourue » de 53 000 km sur l'ensemble des livraisons étudiées, ce qui donne un chiffre moyen de 10,09 km économisés par livraison.
Par ailleurs, la part des déplacements réalisés à pied est plus élevée dans le modèle E-commerce.


Près de 4 fois moins d'émission de gaz à effet de serre
En limitant les déplacements, l'e-commerce permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, dont on connaît l'influence néfaste sur le changement climatique. Pour un colis « standard», le modèle e-commerce permet en effet de diviser les émissions de gaz à effet de serre par un facteur proche de 4. En valeur absolue, l'économie moyenne de CO² réalisée sur les déplacements s'élève à 2,670 kg équivalent CO² par livraison. A l'échelle des 290 millions de livraisons réalisées chaque année par ColiPoste et Kiala, cela représente un potentiel de réduction de 768 000 tonnes de CO².

Ce chiffre impressionnant correspond à la quantité de carbone que pourrait stocker une forêt de 126 000 hectares au cours de sa croissance annuelle. Par exemple, cette superficie équivaut à 4,5 fois celle de la forêt de Fontainebleau ou bien 6 fois celle de Rambouillet.


Une consommation des ressources non-renouvelables réduite par 4,5
Pour un nombre identique de livraisons effectives, le modèle e-commerce permet de diviser par 4,5 la consommation de ressources non-renouvelables liée aux déplacements. Rapportée à l'ensemble des livraisons réalisées par ColiPoste et Kiala en une année, l'économie de ressources non renouvelables dépasse 4 170 GWh (Gigawattheures).

Cette énergie primaire correspond aux besoins annuels de chauffage d'un département français tel que la Charente Maritime.


339 années de vie saine économisées chaque année
Rapporté à un nombre identique de livraisons effectives, le modèle e-commerce permet de diviser par 2,81 les impacts sur la santé humaine.
A l'échelle de l'ensemble des livraisons réalisées par ColiPoste et Kiala en une année, le modèle E-commerce permet de « sauver » l'équivalent de 339 années de vie saine.

L'étude montre par ailleurs que le recours au modèle E-commerce permet également de libérer du temps.
Ainsi, chaque achat se traduit en moyenne par un gain supérieur à 20 minutes sur les seuls déplacements (ce calcul ne tient pas compte du temps passé dans les commerces pour réaliser les achats, ni du temps de connexion).


Un meilleur respect de la biodiversité
Rapporté à un nombre identique de livraisons effectives, le modèle e-commerce permet de diviser par 2,97 les dommages causés aux écosystèmes. En minimisant les émissions de polluants, la réduction des déplacements favorise aussi la préservation de la biodiversité.


Un moyen de se rapprocher de l'objectif « facteur 4 » prévu par le Grenelle de l'environnement
Selon l'étude, les impacts environnementaux liés au temps de connexion à Internet et à l'éventuel emballage de transport restent tout à fait négligeables par rapport aux bénéfices environnementaux résultant de la réduction des déplacements (en moyenne moins de 0,150 kg CO² éq. par livraison).
D'une manière générale, l'étude démontre que ce nouveau mode d'achat, qui se traduit par une réorganisation des déplacements des particuliers, constitue une opportunité sérieuse de se rapprocher de l'objectif « facteur 4 », consistant à diviser par quatre nos émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050.
Le développement et l'optimisation du modèle e-commerce pourrait ainsi constituer une des voies permettant d'atteindre les objectifs de la société à 2 000 Watts, qui « permet un équilibre entre les pays industrialisés et les pays en voie de développement et garantit ainsi à tous un « bon » niveau de vie ».


Méthodologie de l'étude
Elle repose sur les données issues de l'enquête Médiamétrie/ NetRatings pour ce qui concerne les déplacements des particuliers.
Elle a été menée en ligne auprès de 2056 cyberacheteurs de 18 ans et plus du MegaPanel de Mediamétrie/ NetRatings en Octobre 2008 permettant de documenter 5 437 livraisons.
Pour l'approvisionnement des commerces ou des agences postales, les données de transport ont été fournies respectivement par le Groupe MAZET, par ColiPoste et par Kiala, en fonction des circuits analysés.
Les émissions de CO² ont été estimées à partir des méthodes Bilan Carbone® et Estia-VIA®.
Le calcul des autres impacts environnementaux (ressources, santé humaine et qualité des écosystèmes) a été réalisé par la méthode Estia-Via®

Voir aussi la page : Taxe Carbone


Forum
J'étais en train de lire des articles sur des blogs et je suis tombé sur votre site qui me semble intéressant. Je vous contacte aujourd'hui car on est un opérateur de développement durable. On propose des compensations des émissions de CO² via différents programmes.
Je vous sollicite aujourd'hui afin que vous puissiez parler de notre activité et son impact sur la planète via votre site. On est une communauté et on anime des actions via Facebook. Ca va permettre plus de visibilité de votre site sur Facebook via notre réseau.

C.D
Réponse
Merci pour votre proposition, mais le concept même de la "compensation carbone" n'est pas majoritaire au sein de notre communauté. Pour nous, s'il est important de limiter les GES, le simple fait d'acheter des droits à émettre ces gaz ou de les compenser ne va pas dans la bonne direction.
Nous soutenons donc d'un côté tout ce qui vise à les limiter, et d'un autre ce qui PRESERVE les ressources de la biodiversité capable de les absorber. Plutôt que d'alimenter de nouveaux circuits sensés "réparer" les erreurs mercantiles passées ou à venir, il nous semble préférable d'investir des moyens pour moins produire de GES, directs ou indirect, et c'est toujours possible... Votre démarche nous semble en effet présenter l'effet pervers de voir perdurer des activités irresponsables écologiquement. Alors tant pis pour l'explosion de notre popularité sur FB ou le Net en général...


Habitat
Construire et aménager une maison écologique : les différents modes de construction, les maisons en bois, les maisons à ossature bois, le chauffage, le chauffe-eau, l'isolation, la ventilation, les polluants domestiques, les ondes, l'assainissement, la décoration, les aides...
Chauffage
Calcul du coût de votre chauffage, bilan énergétique de son logements, diagnostic thermique, pompes à chaleur, climatiqation réversibles, géothermie, plancher chauffant, chauffage au bois et aux céréales, puits canadien, chaudières à condensation, cheminée au bio-éthanol, recyclage du bois
Eau
Usage éco-responsable de l'eau : eau en bouteille, filtration de l'eau, polluants de l'eau, récupération et réemploi de l'eau, systèmes anti-calcaires, le bélier hydraulique, lavage des voitures, l'eutrophysation, les pluies acides...
Mobilité
Transports propres et carburants écologiques : conduite écologique, limites du pétrole, bio-carburants, vélos et scooters électriques, coursiers écologiques, voitures propres électriques et hybrides, covoiturage, moteurs pantome hybride électrique pneumatiques... recyclage des voitures, trains hybrides, croisières écologiques et cargos écolos
Planète
Enjeux de la qualité de l'air, de la climatologie et du réchauffement climatique, Impacts de la Déforestation et des Feux de Forêt, Taxe Carbone, Bilan Carbone et éco-citoyenneté, les inondations, les Marées Noires, Les Jachères Fleuries, Eco-villes et pollutions lumineuses Pacte écologique et Développement Durable, Green-Washing et Commerce Equitable, Charte pour l'Environnement et Natura 2000
Divers
Nouveautés Ecolos
Les SCIC et SCOP
Eco formations
Le Wwoofing
Ours & Loups
Associations
Prêts Solidaires
Enquête Publique
Ecologie au féminin
Ecologie & Santé
Ecologie Profonde
Ecologie & Religion
Humour & Ecologie

Médias
Forum
Eco-emplois
Liens
Soutien/ Publicité

Contact
Page Facebook de l'Ecologique Appliquée

Vous avez apprécié nos dossiers, nos conseils, notre indépendance ? Merci de le manifester et de vous faire notre ambassadeur sur les réseaux sociaux.




Follow EcologieA on Twitter
Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.



Partenaires :