Ecologie Solutions
RECYCLAGE DECHETS MENAGERS et TECHNIQUES

Recyclage des déchets


Recycler plutôt que jeter, une action économique et écologique Une grande partie des déchets que nous rejetons sont non seulement recyclables, mais également une source de profit.
De nombreuses sociétés se sont constituées autour de cette activité ; elles sont même cotées en bourse.
Jusqu'à maintenant, 6 sortes de déchets ménagers étaient collectés et valorisés.



Les pépites
Ce sont les déchets qui sont recyclables à l'infini :
- l'acier,
- l'aluminium,
- le verre.
La plupart de ces matériaux sont en plus économiquement intéressant à recycler, ce qui fait qu'ils le seront de plus en plus.


Le papier
En 2005, la société de récupération auprès des collectivités locale "Eco-Emballage" a recyclé 2,7 millions de tonnes de papiers !
Cette ressource peut être recycler jusqu'à 7 fois.


Les voitures
Depuis le 24 mai 2006, en France, les véhicules en fin de vie doivent être obligatoirement remis à un opérateur agréé pour leur casse écologique, sous peine de ne pouvoir faire annuler leur immatriculation !
La norme pour obtenir cet agrément est un recyclage minimum à 85 % et une valorisation par la revente des matières récupérées à plus de 85 % :
- pneus,
- platine des pots catalytiques,
- matériaux ferreux,
- matières plastiques...


Equipements électriques et électroniques
Chaque français rejette près de 15 kg de déchets d'équipements électriques et électroniques (régrigérateurs, machines à laver le linge et la vaisselle, téléviseurs, petit électro-ménager, téléphones portables...) qu'il produit chaque année.
Ils sont maintenant de plus en plus recyclés puisque la législation l'impose depuis 2006 (voir page "recyclage consommables")
La tonne d'accumulateurs, batteries contenus dans tous les appreils électriques/ électroniques nomades coûte aujourd'hui 300 €/ tonne contre 3000 €/ tonne en 1998 grâce aux nouveaux produits récupérés : nickel, cobalt et manganèse notamment.
A l'époque, seul l'or et le cuivre l'étaient.


Recyclage et solidarité
Offrir un second usage à travers un circuit solidaire Vous êtes le premier maillon d'une chaîne de solidarité participant au recyclage des appareils ou biens de consommation dont vous n'avez plus l'usage.
Ils pourront grâce à vous :
- avoir un second usage, une fois réparés et / ou redistribués à des personnes à budget limité,
- créer de l'activité pour ceux qui les traitent ou les réparent (les comunautés Emmaüs, les Paralysés de France... par exemple),
- diminuer la masse des déchets à traiter à travers les autres filières.
C'est notamment le cas pour les vêtements, les ferrailles, les meubles, la vaisselle, l'électroménager, la hfi, la vidéo, l'informatique, les jouets, les outils électriques...
Vous aurez la certitude que ce qui n'est pas valorisé à leur niveau reprendra la filière D3E et sera depollué et recyclé selon les normes en vigueur.


Les ordinateurs
Entre 1997 et 2005, la durée de vie moyenne d'un ordinateur est passée de 6 à 2 ans !
Cela signifie une augmentation de ce type de déchets de 300 % !
Il existe pourtant, plusieurs solutions pour recycler son PC sans peser sur l'avenir de la planète.

le reconvertir
Certains usages se contentent largement d'une vitesse de processeur moindre ou d'une carte graphique peu performante !
Station bureautique, serveur local... en PC pour les enfants.
Mais vous pouvez également transformer la machine que vous considérez comme obsolète en :
- Media center,
- magnétoscope numérique TNT…
Il repartira ainsi pour une seconde vie.

le donner à une association
Elles sont maintenant nombreuses à récupérer nos vieux PC.
Emmaüs par exemple les prend, les remet en état et les revend, pas cher, aux personnes en situation précaire.
Co-ordinateur récupère également le matériel informatique, le revalorise et le redistribue dans les écoles africaines...

le faire recycler
Si votre PC est vraiment mort et que le réparer coûterait plus cher que son rachat, mettez-le dans un circuit de recyclage adapté !
Il contient, entre autres polluants, du plastique, du cuivre, du nickel, du cadmium, du palladium... qu'il convient de traiter selon les techniques adaptées et brespectueuses de l'environnement.
Voici quelques filières :
- la déchetterie de votre commune, ou de votre communauté de communes (les dernières directives européennes sur les déchets obligent peu à peu les villes à avoir une déchetterie de ce type.)
- le retourner en magasin (obligation depuis 2006 et financé par l'écotaxe qui correspond au coût de collecte, de recyclage ou de destruction d'un appareil usagé) à charge pour lui de l'envoyer dans les déchetteries agréées, respectueuses de l'environnement.


Offrir un second usage à travers un circuit solidaire Cartouches d'encre
Entreprises, administrations, collectivités...
Vous pouvez faire collecter GRATUITEMENT les cartouches d'imprimantes vides.
Un bordereau de reprise vous sera remis sur demande.
Tel : 01 75 44 28 08

Pour ce qui est des particuliers, à l'occasion de leur renouvellement, vous trouverez des bacs de collecte dans tous les points de vente et certaines marques (HP) intègre à leur emballage une enveloppe pré-affranchie pour leur retour par la poste.


Les plastiques
Les bouteilles d'un poids d'environ 24 g pour un magnum d'eau minérale va mettre 450 longues années pour se dégrader dans la nature, alors qu'elles sont recyclables à 100 % quand elles ne sont pas souillées.
Le recyclage d'une tonne de plastiques ou leurs substituts "les PET" (Polyéthylène téréphtalate) produits de la pétrochimie, permet d'économiser de 7 à 8 tonnes de pétrole.
En France, à la fin de l'année 2005, c'étaient seulement 4 contenants sur 10 de ce type qui étaient recyclés (soit environ 200.000 tonnes de flacons en plastique dont 96 % par la société "Valorplast" auprès des collectivités locales.
Ils sont compressés en déchetterie, pour former des ballots compact de 15.000 bouteilles environ, avant d'être broyés, puis nettoyés de leurs étiquettes et de leur colle par flottaison, puis triès par couleurs...
Leur recyclage les transforme en textiles (74 %), en d'autres plastiques à usage de flaconnage non alimentaire (13 %), en plastiques durs tels que : PVC d'évacuation pour plomberie, jouets, bassines et seaux, paniers... ou films plastiques d'emballage pour palettes ou barquettes...


Les ampoules
Les 80 millions de Lampes mises au rebut annuellement représentent un enjeu environnemental majeur.
C'est pourquoi la structure Récylum a été mise en place pour atteindre :
- une plus grande efficacité économique,
- un bilan écologique positif

La collecte sélective des lampes usagées
Elle se déroule en 2 étapes :
1 - Trier
Les détenteurs séparent leurs Lampes usagées des autres déchets (tri sélectif).
Les ampoules à filament (dont les halogènes) ne sont pas concernées et doivent être jetées dans la poubelle ménagère classique (mais surtout pas au verre).

Recyclage des ampoules par Recylum


2 - Apporter ou faire collecter
Les détenteurs peuvent apporter eux mêmes leurs lampes usagées aux points de collecte, ou peuvent faire appel à un prestataire (un Collecteur de proximité ou un Professionnel de Maintenance/ d'Installation).

Les conteneurs Recylum
Récylum met à disposition de son réseau de Points de collecte différents types de conteneurs, adaptés à l'activité de chacun.
Attention
Sseules les sociétés ayant signé une Convention "Point de collecte" peuvent utiliser ces conteneurs.

Logo Recylum


La collecte et le recyclage des meubles
Créé par 12 distributeurs et 12 fabricants français en décembre 2011, "Éco-mobilier" est un organisme agréé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’énergie pour 5 ans, à compter du 1er janvier 2013.
A but non lucratif, "Éco-mobilier" est financé par l'éco-participation payée à l’achat de chaque meuble neuf pour collecter, trier et recycler le mobiliser usagé des particuliers.
Partant du constat que 1,3 million de tonne de mobilier était jeté chaque année par les français, Eco-Mobilier installe des bennes de récupération dans les déchetteries : en 2015, c'était déjà plus de 500 collectivités qui étaient en contrat avec "Eco-Mobilier".
Le mobilier non valorisable pour un réemploi est utilisé comme source d'énergie.

Contact :
50, avenue Daumesnil
75012 - Paris.
Tel : 0811 69 68 70


Voiles et cordages
Constatant que les voiles et cordages en fin de vie finissaient dans les incinérateurs, une association rochelaise "Echo-Mer" a décidé de les recycler pour les transformer en cabas, pochettes pour cartes marines et cartables d'écoliers.
Ces textiles marins connus pour leur grande résistance, sont en effet ungisement intéressant de matières premières et le projet est soutenu par le Fonds Social Européen.


Coquilles d'huitres
On évalue à 130.000 tonnes / an les coquilles d'huitres produites.
Mais suite au tri avant expédition, une part importante de la production des ostréïculteurs ne prend pas le chemin des étals des poissonniers et écaillers et part ainsi au rebut.
complément alimentaire des poules
pour le particulier ou l'éléveur, la plus simple des réutilisation des coquilles d'huitres est de mettre le calcaire qu'elles contiennent à disposition des poules après broyage en poudre. Cela les aidera à trouver les éléments minéraux pour constituer les coquilles de leurs oeufs.

pour les routes
La valorisation des coquilles est née dans le Morbihan, où une filiale de Colas (géant de la construction et de l'entretien des routes) a décidé d'incorporer leur calcaire dans les thermoplastiques qu'ils utilisent pour la signamlisation horizontales des chaussées.
Cette filiale a donc confié à une petite unité spécialisée dans la valorisation des déchets marins, le soin de réaliser la poudre de calcaire d'huitre en lieu et place de leur extraction habituelle des carrières.
Le Morbihan a ainsi été la première région d'utilisation de cette nouvelle signalisation routière (lignes "blanches").
Ce marché recycle déjà 1000 tonnes de coquilles d'huitres par an en remplacement des anciennes peintures.


Coquilles de noix
On évalue à 33.000 tonnes / an les coquilles de noix produites.
Au niveau du particulier, ces coquilles sont facilement intégrables, pour allumer son feu par exemple.
Mais pour les industriels de la chaîne agro-alimentaire, qui en utilisent des tonnes, un autre débouché existe, qui les valorisent encore mieux.
Une petite entreprise du Var, broie ainsi finement 7 tonnes / an de coquilles de noix, puis les livre à ADP (Aéroport de Paris), une société chargée de l'entretien (toutes les 2 semaines environ) des quelques 20.000 feux de piste de Roissy et d'Orly.
Auparavant, ces feux étaient décapés au nettoyeur haute pression, utilisant ainsi une grande quantité d'eau chaude et des agents chimiques associés.
ADP projette maintenant sur le verre des feux uniquement la fine poudre de coquille de noix, sans autre ajout de produits.


Les sapins de Noël
Depuis 2007, les magasins Ikea reprenaient les sapins que leurs clients leur avaient achetés en leur offrant un bon d'achat de 17 €.
Ces sapins étaient transformés en compost et 1 € par sapin reversé à l'Office National des Forêts (ONF) pour soutenir la mise en valeur des sites naturels.
En 2006, ce n'est pas moins de 200.000 € qui avaient ainsi été reversés à l'ONF.


Forum
La désobéissance civile en accusation !
Paris, le 4 février 2008, M. Philippe Simond, militant écologiste, fait actuellement l'objet de poursuites judiciaires pour avoir déposé, en août 2006, de vieux ordinateurs devant le syndicat de gestion des déchets de Chinon. Cette action symbolique et non violente, en présence de la presse, avait pour objectif de protester contre la non mise en place de filières spécifiques de collecte pour les déchets d'équipement électriques et électroniques conformément aux objectifs de la directive européenne du 23 janvier 2003. En effet, depuis le 1er août 2005, les particuliers devaient être informés de leur obligation de ne pas se débarrasser des équipements électriques et électroniques en leur possession avec le reste des déchets ménagers non triés, en raison de leur toxicité, et devaient avoir la possibilité de se défaire, au moins gratuitement, de ces derniers. Or, en août 2006, la seule option proposée à M. Simond fut la mise en décharge.
Florence Couraud, directrice du CNIID, sera entendue en tant que témoin, lors de l'audience du 4 février au tribunal de police de Chinon. La France étant, au moment des faits, en infraction avec la législation européenne, le CNIID soutient pleinement la démarche de M. Simond. De plus, il nous apparaît extrêmement préjudiciable pour la société, de « criminaliser » des citoyens, soucieux des impacts d'une mauvaise gestion des déchets pour la santé humaine et l'environnement et, qui tentent de faire évoluer ces questions avec les moyens à leur disposition. Nous espérons que le tribunal saura prendre acte des circonstances particulières qui ont motivé M. Simond à mener cette action de désobéissance civile. Nous vous tiendrons informé des suites de ce procès.

CNIID

Habitat
Construire et aménager une maison écologique : les différents modes de construction, les maisons en bois, les maisons à ossature bois, le chauffage, le chauffe-eau, l'isolation, la ventilation, les polluants domestiques, les ondes, l'assainissement, la décoration, les aides...
Chauffage
Calcul du coût de votre chauffage, bilan énergétique de son logements, diagnostic thermique, pompes à chaleur, climatiqation réversibles, géothermie, plancher chauffant, chauffage au bois et aux céréales, puits canadien, chaudières à condensation, cheminée au bio-éthanol, recyclage du bois
Eau
Usage éco-responsable de l'eau : eau en bouteille, filtration de l'eau, polluants de l'eau, récupération et réemploi de l'eau, systèmes anti-calcaires, le bélier hydraulique, lavage des voitures, l'eutrophysation, les pluies acides...
Mobilité
Transports propres et carburants écologiques : conduite écologique, limites du pétrole, bio-carburants, vélos et scooters électriques, coursiers écologiques, voitures propres électriques et hybrides, covoiturage, moteurs pantome hybride électrique pneumatiques... recyclage des voitures, trains hybrides, croisières écologiques et cargos écolos
Planète
Enjeux de la qualité de l'air, de la climatologie et du réchauffement climatique, Impacts de la Déforestation et des Feux de Forêt, Taxe Carbone, Bilan Carbone et éco-citoyenneté, les inondations, les Marées Noires, Les Jachères Fleuries, Eco-villes et pollutions lumineuses Pacte écologique et Développement Durable, Green-Washing et Commerce Equitable, Charte pour l'Environnement et Natura 2000
Divers
Nouveautés Ecolos
Les SCIC et SCOP
Eco formations
Le Wwoofing
Ours & Loups
Associations
Prêts Solidaires
Enquête Publique
Ecologie au féminin
Ecologie & Santé
Ecologie Profonde
Ecologie & Religion
Humour & Ecologie

Médias
Forum
Eco-emplois
Liens
Soutien/ Publicité

Contact
Page Facebook de l'Ecologique Appliquée

Vous avez apprécié nos dossiers, nos conseils, notre indépendance ? Merci de le manifester et de vous faire notre ambassadeur sur les réseaux sociaux.




Follow EcologieA on Twitter
Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.



Partenaires :