Ecologie Solutions
Le WWOOFING

Le WWOOFING...

Cet anglicisme désigne un mouvement international dont la création remonte à 1971 ; c'est à la fois un mode d'apprentissage de techniques agronomiques bios et un mode de vie.
A mi-chemin entre l'apprentissage et le statut de stagiaire, il échappe pour l'essentiel aux règles régissant ces secteurs pré-professionnels...
Voici l'essentiel de ce qu'il faut connaître à son sujet.



Définition

Le WWOOFING est un mouvement né en Angleterre en 1971 et dont le concept repose sur un échange simple entre une ferme d'agriculture biologique (appelée « host ») et un volontaire (dénommé « wwoofer »).
Le premier assurera hébergement et repas à l'autre qui accepte de travailler en partageant la vie de la ferme.
Il n'y a aucun rapport contractuel entre eux, ni contrat de travail ni rémunération.

C'est le WWOOF (World-Wide Opportunities on Organic Farms), une organisation à but non-lucratif immatriculée au Royaume-Uni dont le réseau international fait la promotion du wwoofing.
Par son intermédiaire, tout wwoofer pourra être candidat, et cela dans le monde entier, des « hosts » référencés par dont l'organisation se porte garante sur l'esprit du projet.
Précisons cependant qu'il n'existe aucune norme ni organisme de contrôle pouvant attester de manière certaine du sérieux ou de la qualité de tel ou tel "host".


Obligations de l'Host

- Il doit accueillir son Wwoofer comme un(e) ami(e), ou quelqu'un de la famille, c'est à dire qu'il sera nourri et logé à minima.

- L'Host doit lui montrer son savoir, ses savoir-faire, ses astuces... à travers des activités partagées ensemble ; en général il s'agit d'un échange sur une trentaine d'heures par semaine en fonction de la situation, mais tout cela peut être très variable.


Obligations du wwoofer

Déjà, il faut s'engager dans cette aventure pour les bonnes raisons :
- découvrir les techniques de l'agriculture biologique,
- vivre une expérience alternative enrichissante,
- s'informer et mieux comprendre le mouvement bio en participant à son développement,
- accessoirement, visiter la région et participer à la vie locale...

Le Wwoofer a vocation à donner de son temps et de participer aux différentes tâches sur la propriété à l'exploitation dans toute sa diversité (jardin, potager, verger, fleurs, animaux, artisanat...).
Il n'y a cependant aucune obligation pour le WWOOFer d'effectuer telle ou telle tâche ; si par exemple il a une phobie, une allergie... ou ne se sent pas capable tout simplement de participer à l'activité proposée, il doit en parler ouvertement avec son hôte, qui ne l'obligera en rien.
L'idéal est de discuter préalablement au téléphone des conditions de votre séjour (date, durée.) et de votre participation (animaux, cultures...) à la ferme avec votre hôte.
Attention : personne ne doit percevoir d'argent, le but du WWOOF est de s'enrichir en rapports humains, de découvrir et d'apprendre UNIQUEMENT.


En pratique

- En France, pas de problème, à partir du moment ou votre "host" est dûment déclaré en tant que tel...

- Pour wwoofer dans l'un des pays membres de l'Union Européenne, vous n'aurez besoin que de vos papiers d'identité français pendant les trois premiers mois.
Au delà de cette période, vous devez signaler votre présence sur le territoire aux autorités nationales en vous rendant au poste de police ou à la mairie du lieu d'accueil.

- Si vous souhaitez wwoofer au Canada, en Australie ou en Nouvelle-Zélande par exemple, vous devez vous inscrire dans le cadre d'un PVT (programme vacances-travail) ; il s'agit d'un dispositif qui offre à tous les jeunes Français la possibilité de s'expatrier pendant un an à la découverte d'un pays étranger, tant sur le plan culturel que professionnel, grâce à une délivrance simplifié d'un visa. La France a déjà signé des accords avec 6 pays dont : le Canada, le Japon, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud et l'Argentine.

- Par contre pour wwoofer aux USA, cela devient plus compliqué puisque vous devrez obtenir un vrai visa. A noter que même si le wwoofing n'est pas rémunéré, il est considéré comme du travail par les autorités américaines. Par conséquent, en théorie, vous devez vous procurer un visa de travail pour l'exercer aux USA. Pour simplifier les choses, certains demandent un visa touristique ; attention cependant car en cas de contrôle vous risquez d'avoir à vous débrouiller avec les services américains de l'immigration, qui sont réputés pour ne pas être tendres avec ce genre de dissimulation.


Liens utiles

- Le site français du Wwoof : www.wwoof.fr
- Le Programme Vacances-Travail sur le site de la Maison des Français de l'Etranger : http://www.mfe.org/index.php/Thematiques/Passeport-Visa/Visa-Vacances-Travail
- Annuaire des ambassades et consulats français à l'étranger : http://www.mfe.org/index.php/Annuaires/Ambassades-et-consulats-francais-a-l-etranger
- Assurance spéciale PVT de la Caisse des Français de l'Etranger : pages assurances jeune


Habitat
Construire et aménager une maison écologique : les différents modes de construction, les maisons en bois, les maisons à ossature bois, le chauffage, le chauffe-eau, l'isolation, la ventilation, les polluants domestiques, les ondes, l'assainissement, la décoration, les aides...
Chauffage
Calcul du coût de votre chauffage, bilan énergétique de son logements, diagnostic thermique, pompes à chaleur, climatiqation réversibles, géothermie, plancher chauffant, chauffage au bois et aux céréales, puits canadien, chaudières à condensation, cheminée au bio-éthanol, recyclage du bois
Eau
Usage éco-responsable de l'eau : eau en bouteille, filtration de l'eau, polluants de l'eau, récupération et réemploi de l'eau, systèmes anti-calcaires, le bélier hydraulique, lavage des voitures, l'eutrophysation, les pluies acides...
Mobilité
Transports propres et carburants écologiques : conduite écologique, limites du pétrole, bio-carburants, vélos et scooters électriques, coursiers écologiques, voitures propres électriques et hybrides, covoiturage, moteurs pantome hybride électrique pneumatiques... recyclage des voitures, trains hybrides, croisières écologiques et cargos écolos
Planète
Enjeux de la qualité de l'air, de la climatologie et du réchauffement climatique, Impacts de la Déforestation et des Feux de Forêt, Taxe Carbone, Bilan Carbone et éco-citoyenneté, les inondations, les Marées Noires, Les Jachères Fleuries, Eco-villes et pollutions lumineuses Pacte écologique et Développement Durable, Green-Washing et Commerce Equitable, Charte pour l'Environnement et Natura 2000
Divers
Nouveautés Ecolos
Les SCIC et SCOP
Eco formations
Le Wwoofing
Ours & Loups
Associations
Prêts Solidaires
Enquête Publique
Ecologie au féminin
Ecologie & Santé
Ecologie Profonde
Ecologie & Religion
Humour & Ecologie

Médias
Forum
Eco-emplois
Liens
Soutien/ Publicité

Contact
Page Facebook de l'Ecologique Appliquée

Vous avez apprécié nos dossiers, nos conseils, notre indépendance ? Merci de le manifester et de vous faire notre ambassadeur sur les réseaux sociaux.




Follow EcologieA on Twitter
Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.



Partenaires :