Ecologie Solutions
LUTTE INONDATIONS et CARTES des CRUES

Lutter contre les inondations.


Des inondations de plus en plus fréquentes Les dérèglements climatiques combinés avec un certain nombre d'aménagements malheureux de notre urbanisme, datant d'une époque où l'on croyait de bonne foi pouvoir dompter la nature et lui imposer nos lois, font qu'aujourd'hui, ce sont 4,5 millions de français qui risquent d'être inondés.
Une inondation est la submersion (rapide ou lente) d'une zone pouvant être provoquées de plusieurs façons par des pluies importantes en durée et /ou intensité.


Origines des crues
Les crues soudaines
Capables d'entraîner des inondations sévères pouvant dévaster les biens, et mettre en danger les personnes, les crues soudaines se distinguent des crues régulières par 4 éléments :
- leur total atypisme par rapport aux données moyennes des cours d'eau concernés (fleuves ou affluents de débit moyen ou modeste traversant villes et villages),
- leur difficile prévisibilité mis à part les accidents d'origine humaine (ruptures de barrage ou de digue) et des causes avant tout provoquées par des précipitations très abondantes se concentrant sur des territoires très limitées et se prolongeant sur une durée exceptionnelle en amont des cours d'eau en crue.
Le cas des violentes averses orageuses associées à certains systèmes convectifs qui s'auto-entretiennent pendant plusieurs heures au-dessus d'une même région est caractéristique. Si l'étendue et la persistance de foyers orageux au-dessus d'une zone est facile à prévoir avec les moyens actuels, le risque que cette situation dégénère en systèmes convectifs et la localisation précise de ces derniers est impossible à annoncer. Les hauteurs de précipitation atteignent dans de tels cas des valeurs complètement hors normes en un site de mesure précis, alors qu'à quelques kilomètres de ce site elles gardent des valeurs modérées.
- la rapidité de leur montée, qui contrairement à la plupart des crues, se font à une vitesse spectaculaire et des valeurs impressionnantes sur une durée de quelques heures ou moins parfois. Cette brièveté ne permet souvent pas de prendre les mesures de protection et d'évacuation prévues par les autorités civiles en cas d'inondations prévisibles,
- une localisation généralement à proximité de reliefs assez importants, qui accélère et amplifie le phénomène en amont des fleuves et rivières par une assez forte pente (au moins au début de leur cours), un lit étroit, un caractère souvent torrentiel démultipliant son énergie dévastatrice avec des coulées de boue qui emportent arbres, véhicules, hangars, habitations et ponts...

Origines humaines
Souvent les trois zones des cours d'eau (le lit mineur, le lit moyen et le lit majeur) sont transformées par l'activité humaine qui modifie les capacités d'absorbtion des sols en les rendant plus propice au ruissellement.
La diminution de la perméabilité est essentiellement due :
- aux déboisements,
- la suprresion des haies (régulateur naturel des ruissellements),
- le labourrage dans le sens du relief plutôt que de façon tengente,
- l'envoi systématique des eaux de toits au réseau (alors que la récupération des eaux de pluie crée un certain lissage de cette arrivée massive d'eau céleste)
- aux incendies de forêts,
- à la multiplications de surfaces imperméables (routes, parking, maisons...) qui rendent les crues beaucoup plus brutales et importantes.

Les pluies cévenoles
Ce type particulier de précipitations affecte surtout les régions situées autour du massif des Cévennes (sud de la France).
Elles peuvent être à l'origine de graves inondations.
Les pluies (ou orage cévenol) sont une accumulation de masses nuageuses en provenance du golfe du Lion (dans un contexte de vents de sud à sud-est très humides) qui provoque d'abord des pluies sur les massifs qui finissent par s'étendres jusqu'aux plaines riveraines.
Lorsque ce phénomène pluviométrique se déroule sur plusieurs jours, il précipite une quantité de pluie entre 200 et 400 mm, que réseau hydrographique d'écoulement arrive à absorber sans difficultés...
Mais lorsque cette quantité d'eau monte jusqu'à 600 ou 700 mm sur quelques heures, à l'occasion d'orages particulièrement violents, ou de durée importante, les plaines aval se retrouvent inondées.

Zones à risque
En France, les villes et villages de la ceinture méditerranéenne, sont pour des raisons climatiques évidentes plus particulièrement exposés aux crues soudaines à répétition, notamment entre octobre et mai ; mais on assiste souvent à un effet retard de 2 ou 3 jours pour les voir suivre les cours des principaux des rivières et fleuves surchargés de cet apport massif d'eau et de boue !
En voici quelques-unes :
- Ardèche,
- Gard,
- Hérault,
- Lozère, - Aude (Montagne Noire),
- Bouches-du-Rhône,
- Vaucluse...


Précautions d'implantation
Sur trop de communes, l'inconscience et la spéculation immobilière ont amené les hommes à ne plus tenir compte des zones inondables en les lotissant après quelques « aménagements »...
Les dérèglements ou les cycles naturels climatiques nous ont rappelé que nous ne pouvons rien contre les inondations, si ce n'est de ne pas contrarier les « chemins ancestraux de la Nature » et de ne pas installer d'habitations dans ces zones à risques.
Certains biens immobiliers sont aujourd'hui bradés, qui n'ont pas respectés ces précautions élémentaires.
Les notaires et les mairies doivent vous renseigner utilement sur ces zones, et une enquête de voisinage vous alertera vite sur ce point.
Si d'aventure vous vous portez malgré tout sur ce choix, pour bénéficier de la proximité immédiate d'un cours d'eau ou d'une belle décote de prix, n'installez jamais de lieux de vie au dessous de la limite de la plus haute crue constatée et investissez dans une barque bien équipée…
Pour être plus clair, prévoyez d'aménager et de ne vivre qu'au 1er étage, comme le faisaient les anciens dans de pareilles zones réputées inondables.


Dernières crues dramatiques
- Nîmes dans le Gard (octobre 1988),
- Vaison-la-Romaine, dans le Vaucluse (septembre 1992)
- Rennes-les-Bains dans l'Aude (septembre 1992)
- Puisserguier dans l'Hérault (janvier 1996),
- une partie du Roussillon et du Languedoc (novembre 1999),
- Gard, nord-est de l'Hérault et une partie du Vaucluse et de l'Ardèche (septembre 2002).
- Nièvre (décembre 2003, novembre 2008)...

En décembre 2003, après avoir touché le sud de la France, les crues sont venues gonfler le cours de la Loire, débordant à son tour à Nevers... où elle vient lécher les pieds de la Tour Goguin (Photo P. Jeannet).


Classification des crues
Niveau 4 - Rouge :
Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Niveau 3 - Orange :
Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d'avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Niveau 2 - Jaune :
Jaune : Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Niveau 1 - Vert :
Vert : Pas de vigilance particulière requise.


Carte de vigilance des crues
Vous pouvez maintenant consulter en temps réel les risques d'inondations de votre zone et profiter des bulletins d'alerte des crues :

Carte française des crues, et bulletins d'alertes inondations


Mesures de protection
Une fois que le processus est initié et que vous êtes en cours d'inondation, que faire ?

A part installer tout ce qui "craint l'eau" sur des parpaings et se réfugier à l'étage si votre maison en est doté, vous ne voyez pas ?

Les sacs hydro-gonflables
Réalisé à partir de polymères, ce nouveau produit : le sac Hydrobag est totalement plat à sec !
Il a pourtant la propriété de se gonfler instantanément au contact de l'eau pour créer une barrière imperméable et protéger les zones d'infiltration en bloquant 99% de l'eau.
Non toxique, muni de liens pour en assembler plusieurs et de plots antidérapants pour les immobiliser une fois positionnés, ces sacs éliminent leur eau par évaporation après utilisation...
Prix : 569 € pour 50 unités dans les surfaces de bricolage.

Les panneaux modulaires étanches
Il existe également des panneaux utilisables pour obturer de façon à peu près étanche les ouvertures d'une maison (garage, portes, fenêtres...)
Disponibles en plusieurs hauteurs et largeur les profils d'étanchéité sont munis de système de verrouillage simple et renforcés avec des structures de profilés qui s'enchevêtrent.

En décembre 2003, la Loire inonde la caserne des pompiers de Decize (Photo François Olivier).


Lexique des inondations
bassin versant
Territoire d'un cours d'eau sur lequel l'eau est collectée par lui.

étiage
moment ou les eaux d'une rivière ou d'un fleuve sont les plus basses.

inondation de plaine
Submersion d'une zone par suite du débordement des eaux d'un cours d'eau de plaine.

lit mineur
Espace fluvial formé d'un chenal et de bancs de sables et/ou de galets, recouverts par les eaux ; un cours d'eau s'écoule habituellement dans son lit mineur (basses eaux ou étiage).

lit majeur
Espace situé entre le lit mineur et la limite de la plus grande crue historique répertoriée.

zone d'écoulement
Zone au voisinage du lit mineur où le courant a une vitesse importante.

Zone de stockage des eaux
Zone où la vitesse du courant est faible, permettant la réduction de la montée des eaux à l'aval.


Habitat
Construire et aménager une maison écologique : les différents modes de construction, les maisons en bois, les maisons à ossature bois, le chauffage, le chauffe-eau, l'isolation, la ventilation, les polluants domestiques, les ondes, l'assainissement, la décoration, les aides...
Chauffage
Calcul du coût de votre chauffage, bilan énergétique de son logements, diagnostic thermique, pompes à chaleur, climatiqation réversibles, géothermie, plancher chauffant, chauffage au bois et aux céréales, puits canadien, chaudières à condensation, cheminée au bio-éthanol, recyclage du bois
Eau
Usage éco-responsable de l'eau : eau en bouteille, filtration de l'eau, polluants de l'eau, récupération et réemploi de l'eau, systèmes anti-calcaires, le bélier hydraulique, lavage des voitures, l'eutrophysation, les pluies acides...
Mobilité
Transports propres et carburants écologiques : conduite écologique, limites du pétrole, bio-carburants, vélos et scooters électriques, coursiers écologiques, voitures propres électriques et hybrides, covoiturage, moteurs pantome hybride électrique pneumatiques... recyclage des voitures, trains hybrides, croisières écologiques et cargos écolos
Planète
Enjeux de la qualité de l'air, de la climatologie et du réchauffement climatique, Impacts de la Déforestation et des Feux de Forêt, Taxe Carbone, Bilan Carbone et éco-citoyenneté, les inondations, les Marées Noires, Les Jachères Fleuries, Eco-villes et pollutions lumineuses Pacte écologique et Développement Durable, Green-Washing et Commerce Equitable, Charte pour l'Environnement et Natura 2000
Divers
Nouveautés Ecolos
Les SCIC et SCOP
Eco formations
Le Wwoofing
Ours & Loups
Associations
Prêts Solidaires
Enquête Publique
Ecologie au féminin
Ecologie & Santé
Ecologie Profonde
Ecologie & Religion
Humour & Ecologie

Médias
Forum
Eco-emplois
Liens
Soutien/ Publicité

Contact
Page Facebook de l'Ecologique Appliquée

Vous avez apprécié nos dossiers, nos conseils, notre indépendance ? Merci de le manifester et de vous faire notre ambassadeur sur les réseaux sociaux.




Follow EcologieA on Twitter
Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.



Partenaires :