Santé et ecologie : les polluants domestiques
Accueil l'eau L'alimentation L'air Les ondes Les poussières Matériaux
Les pollutions intérieures de l'habitat Pollutions intérieures
principaux polluants domestiques Polluant domestique
Risques des courants et champs magnétiques Pollutions électriques
Risques des téléphones portbles Téléphone portable
Les dangers d'un éclairage mal adapté Eclairage
Choisir une décoration non toxique Décoration
Comment choisir un ameublement sain Ameublement
produits d'entretien de la maison non toxiques Produits entretien
Les Cosmetiques non toxiques Produits beauté
Les aliments qui nous empoisonnent Alimentation
Conséquences des OGM dans notre alimentation OGM & santé
Ces médicaments qui nous rendent malades Médicaments
Comment pratiquer une cuisine non toxique La cuisine
La filière bio Les produits bio
insecticides naturels et bios Les insecticides
Chauffage pour un habitat sain Le chauffage
Une ventilation non toxique La ventilation
Construire un habitat sain Maisons écolos
Responsabilités des artisans du bâtiment Artisan Responsable
Les vêtements non toxiques les vêtements
Comment choisir les jouets de vos enfants Les jouets
Systéme d'alerte de la Communauté Européenne pour la consommation d'objets manufacturés Le RAPEX
Une question, un renseignement sur l'habitat sain Les Nanoparticules
Actualité habitat sain La géobiologie
Expertise habitat et vie sains Bibliographie
Annonces immmobilières écologiques Achat Immo Ecolo
Liens et partenaires en écologie et santé Liens


Nous sommes sur Facebook,
Alors rejoignez-nous et partagez...

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.

Nous sommes tous en grande partie responsables de la qualité de notre santé !


[ L'espérance de vie "sans incapacité" (EVSI) a reculé de 65 ans à 64,6 ans pour les femmes et de 62,7 à 61,9 ans pour les hommes ; elle ne cesserait de décroître... ]
(données statistiques Eurostat)

Le monde médical est unanime à constater une augmentation exponentielle des allergies, cancers et maladies auto-immunes sur les 35 dernières années.

Cette recrudescence devrait suffire à en faire aujourd’hui une préoccupation prioritaire en terme de santé publique…

Un constat alarmant !
Ecologie et santé publique Dans 3 habitations sur 4 au moins, l'air contient un cocktail de polluants chimiques toxiques ou allergisants !
Ecologie et santé publique L'air intérieur de nos logements est 10 fois plus nocif que celui de l’extérieur, quelque-soit le lieu d'habitation, ville ou campagne !
Ecologie et santé publique On retrouve dans nos organismes pas moins de 200 substances indésirables, avérées comme toxiques !
Ecologie et santé publique Le nombre de couples stériles en Europe serait maintenant de l'ordre de 14 % !

Notre responsabilité
Difficile d’imputer ces désordres de santé aux seules sources de pollutions extérieures désormais bien identifiées (industrie, chauffage, circulation…).

Le point commun entre bon nombre de logements devenus toxiques pour la santé :
Ecologie et santé publique des travaux intérieurs de rénovation ou de décoration dans les 2 ans qui ont précédé l'analyse (revêtements de sol et de murs, électricité, traitement des charpentes et bois...),
Ecologie et santé publique une isolation, ventilation ou un chauffage, non adaptés ou mal utilisés.
Ecologie et santé publique l'emploi régulier de produits d'entretien ou cosmétiques aux éléments toxiques pour la santé,
Ecologie et santé publique une eau et une alimentation contribuant à charger leur organisme de molécules dangereuses (métaux lourds, nitrates, PCB, dioxines, résidus de pesticides et de médicaments...)
Ecologie et santé publique une hygiène de vie favorable à l'importation et à la multiplication des germes et allergènes.


S'informer puis faire évoluer ses pratiques
Nous sommes tous responsables de ce que nous intoduisons dans notre logement, notre corps et celui de ceux que nous aimons et qui nous font confiance.

Les pouvoirs publics ne peuvent pas choisir à notre place ce qui est de l'ordre de la sphère privée et ont déjà du mal à mettre en place la prévention et le traitement collectif des problèmes de santé public.

Ce site vous aidera à :
Ecologie et santé publique identifier les sources des intoxications domestiques,
Ecologie et santé publique mieux connaître leurs conséquences sanitaires,
Ecologie et santé publique choisir les alternatives moins toxiques, lorsqu'elles existent.
Ecologie et santé publique mieux respecter l'environnement collectif par des pratiques particulières écologiques.


Des allergies au coût exorbitant en constante augmentation
Pollution, pollens, alimentation, médicaments, cosmétiques... Déjà 30 % environ des Français sont allergiques à des degrés plus ou moins sévères et ils seront près de 50 % en 2050. Ces allergies et leurs conséquences représenteraient un coût de 5,5 milliards d'euros chaque année : 12 millions de patients atteints de rhinites chroniques pesant 4 milliards d'euros en consultations et médicaments, les 4,5 millions d'asthmatiques 1,5 milliard d'euros (dont 40 % en frais d'hospitalisation), le reste se répartissant entre arrêts de travail, consultations médicales et médicaments.

L'avis de Paul de Haut - auteur de 3 ouvrages traitant du sujet :
Si les personnes âgées actuelles atteignent une espérance de vie moyenne de 84 ans pour les femmes et 77 ans pour les hommes, il est plus que douteux que cette tendance, régulièrement positive depuis plus de 50 ans, se poursuive.
Au contraire !
L’espérance de vie évoquée en France aujourd’hui est celle des personnes nées dans les années 1920 à 1930. La plupart sont issues principalement du milieu rural, ayant vécues dans un environnement peu pollué, avec un mode de vie et d'alimentation plutôt sain, au moins jusqu’à l’âge adulte.
Dans plusieurs pays européen, l’espérance de vie a déjà commencé à baisser.
Pour être réaliste, il conviendrait donc plutôt de parler «d’espérance de vie en bonne santé».
En France, selon l’INSEE, cette «espérance de vie en bonne santé » ne serait que de 64 ans pour les femmes et 63 pour les hommes...
Les spécialistes de la santé sont pessimistes sur les évolutions à venir au vu de la multiplication des maladies de longue durée déclarées entre 50 et 60 ans, (cancers, diabètes, maladies cardiovasculaires...), et des différentes formes d’invalidités précoces en constante augmentation en Europe (+ 23 % sur les quatre dernières années).
Le recul de l’espérance de vie globale est déjà une réalité en Allemagne, en Autriche et en Italie.
En cause : les changements alimentaires et de mode de vie, le développement et la dispersion de toutes les formes de pollution depuis la fin de la deuxième guerre, favorisant les allergies, maladies chroniques, affections de longue durée (ALD), et donc une mortalité précoce des générations concernées.
D'après les prévisionnistes, l’espérance de vie (en dehors de tout facteur épidémique ponctuel) pourrait encore progresser légèrement pendant quelques années avant de régresser durablement en France à partir de 2020.

Pour en savoir plus :

Construction d'une maison non toxique        


Règles de vie préventives inspirées de celles préconisées par le professeur Belpomme
Cancérologue spécialisé dans l'étude de l'impact sanitaire des facteurs environnementaux sur les cancers - président de l’ARTAC (Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse), fondée en 1984.

1 - Ne pas fumer
2 - Boire de l'alcool modérément, privilégier la qualité sur la quantité ; choisir son vin
3 - Lutter contre le surpoids et consommer des aliments variés
4 - Limiter l'ingestion de graisses animales, préférer les huiles végétales
5 - Manger régulièrement du poisson
6 - Choisir ses aliments
7 - Limiter la consommation de champignons et de thym
8 - Ne pas abuser des grillades
9 - Utiliser de l'eau minérale
10 - Pour l'achat de ses aliments, faire confiance aux petits producteurs et artisans, privilégier les cycles courts de distribution
11 - Apprendre à lire les étiquettes, connaître l'effet néfaste de nombreux alicaments
12 - Consommer régulièrement des céréales
13 - Manger chaque jour plusieurs variétés de fruits ou légumes
14 - Consommer des légumes à feuilles, frais et si possible crus après les avoir lavés et correctement épluchés. Ne pas les consommer après avoir attendu plusieurs jours et ne pas les faire trop cuire.
15 - Consommer les fruits (non traités) avec la peau
16 - Utiliser largement le réfrigérateur
17 - Manger bio chaque fois que possible
18 - Bien choisir son lieu de vie
19 - Aérer et dépoussiérer son lieu de vie
20 - Limiter l'usage des nettoyants ménagers, déodorisants et parfums d'intérieur
21 - Limiter l'usage des produits de beauté, cosmétiques et teintures capillaires
22 - Ne pas s'exposer au soleil, proscrire le bronzage artificiel en cabine
23 - Se protéger des radiations électromagnétiques pulsées (REMP)
24 - Ne pas abuser des médicaments et limiter le nombre des investigations d'imagerie médicale
25 - Prévevnir les causes de stress
26 - Éviter d'avoir de multiples partenaires sexuels
27 - Avoir des enfants avant 30 ans
28 - Allaiter le plus longtemps possible son enfant
29 - Utiliser avec précaution la pilule contraceptive et les traitements substitutifs de la ménopause
30 - Eviter les cancers professionnels par des situations à risques.

Pour en savoir plus :
Guérir du cancer ou s'en protéger (Fayard, 2005)

Prévention cancer et prise en charge de sa santé par le professeur Dominique Belpomme





Sujets abordés : santé & écologie, habitat sain, polluants domestiques, pollutions intérieures, toxicité de l'eau, toxicité des aliments, toxicité des matériaux, toxicité des produits d'entretien, toxicité des cosmétiques, Rapex, risques liés aux nanoparticules, dangers présentés par les solvants, pourquoi votre décoration peut être toxique, meubles toxiques, informations sur la géobiologie, courants et champs electromagnétiques, risques des hyperfréquences, patch téléphones portables, boucliers électromagnétiques, ondes dangereuses, les COV, les COP, allergènes domestiques, pollutions du bruit.

Les POLLUANTS DOMESTIQUES et leurs CONSEQUENCES sur la SANTE...