Ecologie Solutions
PRINCIPES JARDINAGE ECOLOGIQUE
Principes de base du jardinage écologique


Le jardinage écologique à l'honneur Un des moyens de préserver l'écosystème est de jardiner de façon écologique en travaillant les plantes en harmonie avec les lois de la nature et non contre elle !
Cette approche contribue à la diversité biologique tout en limitant les corvées de désherbage, de traitement des maladies et des prédateurs.
Enfin, cette forme de jardinage économise l'énergie.



Bienfaits sur la santé
- diminution des méfaits liés aux différentes formes de pollution.
- ingestion de produits sains et peu pollués, même si la maîtrise de la qualité de l'air et de l'eau n'est pas forcément assurée...


Préservation de l'environnement
La plantation et la protection des haricots - en utilisant des outils manuels plutôt qu'à moteur thermique essence, vous contribuez à réduire les gaz à effet de serre.
- en vous servant d'insecticides biologiques au lieu de produits chimiques, vous épargnez la terre, ses hôtes et la qualité de l'eau des nappes phréatiques.


Rotation des cultures
C'est un bon moyen de protéger champs et jardins des ravageurs, les gênant dans une installation durable sur une même parcelle.


Désherbage
En désherbant régulièrement à la main ou par binage, vous n'aurez pas à utiliser d'herbicides, aèrerez votre terre et ferez des économies d'arrosage.
(voir page spécifique sur le desherbage sur ce site)


Choix des plantes
Un potager biologique, orienté sud Les espèces qui résistent naturellement aux maladies, aux insectes, au froid et à la sécheresse, sont à privilégier, ainsi qu'une disposition tenant compte des affinités et protection mutuelle des plantes donnera d'excellents résultats,
(voir page spécifique sur l'Association des plantes de ce site).


Insecticides / fongicides
Limitez le recours aux insecticides et fongicides.
Ciblez d'ailleurs ceux-ci pour ne pas tuer d'organismes inutilement.
(voir page spécifique sur les insecticides et fongicides sur ce site)
Utilisez au maximum les nouvelles techniques de piègeage des insectes indésirables, basées sur les phéromones.


Fertilisation
Une superbe tomate de 1200 grammes La terre doit être de bonne qualité, afin que les organismes présents naturellement puissent s'y développer.
Pour protéger la terre, on peut y enfouir de l'engrais vert lors du bêchage : cela permet d'éviter le lessivage des éléments nutritifs du sol causé par les intempéries.
Avant de fertiliser le sol, faites-le analyser pour en connaître le pourcentage d'azote, de phosphore et de potassium.
Le pH de votre sol doit se situer entre 6 et 7 et contenir de 3 à 5 % de matières organiques.
Choisissez alors le type et la quantité d'engrais à ajouter.
Pour fertiliser la terre de façon écologique, utilisez du compost fabriqué à partir de déchets domestiques.
Pour les pelouses, ne ramassez pas les tontes qui se décomposeront naturellement.
(voir page spécifique sur la fertilisation sur ce site)
La culture de melons Ceux qui doutent de la productivité obtenue avec une fertlisation naturelle constateront les résultats obtenus avec les belles récoltes illustrées par les images de cette page...


La taille
Il n'y a pas de taille écologique à proprement parler, mais une taille dite "douce" et respectueuse du végétal à effectuer aux premières gelées, lorsque la sêve est retombée et que l'activité de pousse est en sommeil...

La taille des haies et arbustes
Ne taillez pas trop court, préservez les volumes de vos massifs et les abris végétaux nécessaires aux petits oiseaux en période hivernale difficile pour eux.
Un beau spécimen d'oignon
La taille des arbres fruitiers à pépins
Le mois de mars est propice à la taille en général et spécialement à celle des arbres fruitiers à pépins (pommiers et poiriers basse-tige...)

Quelques conseils
- observer attentivement vos arbres pour repérer les rameaux ou branches gênantes, blessées, se frottant aux autres ou orientées vers l'intérieur de l'arbre.
- se rappeler que la lumiêre doit pénétrer au centre de l'arbre, faute quoi, les fruits obtenus seront chétifs et peu goûteux.
- il vaut mieux tailler moyennement chaque année plutôt que de le faire plus radicalement au bout de plusieurs années.
- raccourcir au moins d'un tiers, les rameaux de l'année que vous désirez conserver ;dans le cas contraire, votre arbre basse-tige ou demi-tige va croître en hauteur.
- les arbres pré-formés en pépiniêres sont plus faciles à entretenir que de jeunes arbres de plein vent que vous aurez à former complètement.
Un radis noir à la taille impressionnante - couper en hiver (mais hors gelées) les rameaux poussant à la verticale (rameaux dits "à bois") pour ne laisser que les rameaux poussant à l'horizontale ou vers le bas qui porteront les fruits.
- savoir que l'on peut d'ailleurs orienter vers le bas des rameaux (arcure) pour accélérer l'évolution des bourgeons en yeux à fruits.

Pour finir, broyer ses rameaux et répandez-les au pied des arbres ou des massifs ; en se décomposant lentement, ils enrichiront la terre et favoriseront la vie qu'elle abrite.


La bio-dynamie
Comme l'agriculture biologique, la biodynamie vise à obtenir des plantes saines avec un rendement suffisant, tout en évitant d'épuiser les sols par une exploitation intensive.
Réaliser ses plants de salades Les sols sont fertilisés au moyen d'une fumure organique, le compost réalisé, pour l'essentiel, à partir de fumier, de déchets végétaux et de terre (toute substance naturelle végétale ou animale susceptible d'être décomposée par les micro-organismes et les êtres vivants).
L'emploi d'engrais, naturels ou non, et celui de pesticides de synthèse sont proscrits.
L'agriculture bio-dynamique, comme l'agriculture biologique, utilise éventuellement la technique des "plantes associées" (qui se renforcent ou se protêgent mutuellement par leur proximité).
De même dans la lutte contre les parasites, on y utilise des infusions, décoctions, purins... de diverses plantes.
Ce qui fait la spécificité de l'agriculture bio-dynamique, c'est principalement l'usage de « préparations » mises au point à partir d'indications données par Rudolf Steiner qui est le grand théoricien de la discipline.

Pour résumer en simplifiant :
- 6 préparations sont à ajouter au compost,
* 4 d'entre-elles servent à dynamiser et vivifier le compost lors de son élaboration,
* une autres est à pulvériser directement sur les sols,
* la dernière se pulvérise directement sur les plantes pendant leur croissance.
- 2 autres sont appliquées sur les cultures.


Forum
Lisant en détail votre tableau d'associations bonnes et mauvaises des légumes entre eux, je vois pas mal de contradictions avec d'autres notamment pour le fenouil, les pommes de terre, la tomate... Si d'un site ou d'un livre à l'autre, on dit l'inverse... à qui se fier ?! (en tout cas cette année j'ai mis du fenouil au milieu de mon jardin, ce n'est évidemment pas forcément la seule raison, mais le reste n'a pas bien poussé...).
Valérie L.
Réponse
Pauvre fenouil ! Te voilà disqualifié...
La culture des plantes, notamment potagères, ne peut se résumer à la lecture d'un ou même plusieurs tableaux qui sont là pour donner des indications sur une pratique du jardinage qui prend en compte les interactions entre les végétaux, leur besoins spécifiques, leur type de croissance, leurs prédateurs naturels...
D'autres facteurs sont à prendre en compte : exposition, nature du sol (pH, granulométrie, capacité de rétention de l'eau, présence de germes ou de champignons cryptogamiques...) ainsi que l'environnement direct du morceau cultivé, les produits phytosanitaires ou engrais utilisés, la qualité et le mode d'arrosage et bien entendu la météo.
Vous voyez donc que le nombre de paramètres est très important et souvent difficile à maîtriser.
Pour vous donner des exemples précis : les tomates n'ont pas bien donné cette année, ainsi que les patates victimes du mildiou, mais contrairement à mes voisins, j'en ai récolté plus qu'eux. Sans être victimes de cette maladie, l'échalotte, l'ail et les oignons ont été victimes de cet excès d'humidité de l'été. Au contraire : poireaux, haricots, salades, concombres, courgettes, betteraves, radis, radis noirs, fraises, framboises, carottes, navets sont magnifiques. Le raisin a été fantastique, mais la moitié a été prélevée par les guèpes... Mais d'un autre côté, il n'y a eu que très peu de pucerons et de courtillières... par contre les attaques des limaces et escargots n'ont jamais cessé !
Tout cela avec les mêmes types de pratiques mises en oeuvre depuis des années.
Alors mettre du fenouil au milieu de son potager peut correspondre à accrocher un Saint-Christophe au rétroviseur de sa voiture, tout en continuant à rouler bourré, le téléphone à la main, après une nuit de veille, avec un véhicule mal entretenu ! C'est plus un geste magique, qu'une réelle remise en question de sa pratique.
Prenez le temps, étudiez, apprenez, testez, et vous finirez par obtenir des résultats, tout en découvrant que plus vous en savez, plus vous avez à apprendre.
Paul de Haut.

Habitat
Construire et aménager une maison écologique : les différents modes de construction, les maisons en bois, les maisons à ossature bois, le chauffage, le chauffe-eau, l'isolation, la ventilation, les polluants domestiques, les ondes, l'assainissement, la décoration, les aides...
Chauffage
Calcul du coût de votre chauffage, bilan énergétique de son logements, diagnostic thermique, pompes à chaleur, climatiqation réversibles, géothermie, plancher chauffant, chauffage au bois et aux céréales, puits canadien, chaudières à condensation, cheminée au bio-éthanol, recyclage du bois
Eau
Usage éco-responsable de l'eau : eau en bouteille, filtration de l'eau, polluants de l'eau, récupération et réemploi de l'eau, systèmes anti-calcaires, le bélier hydraulique, lavage des voitures, l'eutrophysation, les pluies acides...
Mobilité
Transports propres et carburants écologiques : conduite écologique, limites du pétrole, bio-carburants, vélos et scooters électriques, coursiers écologiques, voitures propres électriques et hybrides, covoiturage, moteurs pantome hybride électrique pneumatiques... recyclage des voitures, trains hybrides, croisières écologiques et cargos écolos
Planète
Enjeux de la qualité de l'air, de la climatologie et du réchauffement climatique, Impacts de la Déforestation et des Feux de Forêt, Taxe Carbone, Bilan Carbone et éco-citoyenneté, les inondations, les Marées Noires, Les Jachères Fleuries, Eco-villes et pollutions lumineuses Pacte écologique et Développement Durable, Green-Washing et Commerce Equitable, Charte pour l'Environnement et Natura 2000
Divers
Nouveautés Ecolos
Les SCIC et SCOP
Eco formations
Le Wwoofing
Ours & Loups
Associations
Prêts Solidaires
Enquête Publique
Ecologie au féminin
Ecologie & Santé
Ecologie Profonde
Ecologie & Religion
Humour & Ecologie

Médias
Forum
Eco-emplois
Liens
Soutien/ Publicité

Contact
Page Facebook de l'Ecologique Appliquée

Vous avez apprécié nos dossiers, nos conseils, notre indépendance ? Merci de le manifester et de vous faire notre ambassadeur sur les réseaux sociaux.




Follow EcologieA on Twitter
Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.



Partenaires :