Ecologie Solutions
CHAUFFE EAU INSTANTANE

Le chauffe eau instantané électrique


De l'eau chaude sans ballon Le chauffe-eau instantané électrique ne consomme de l’électricité que pendant son fonctionnement. C’est pour cette raison qu’il est beaucoup plus économique en énergie qu’un système par accumulation où le ballon nécessite d'être chauffé durant plusieurs heures pour maintenir une réserve d'eau à bonne température.
A ce titre, on peut le qualifier d'éconologique.



Principe
L'eau traverse une puissante résistance électrique qui la chauffe en moins d'une seconde.
Une valve réagissant à l'ouverture du robinet déclenche l'alimentation de la résistance à travers un relais.


Présentation
Sous le capot d'un chauffe-eau instantané électrique - Un boitier de dimensions et de poids réduits, s'installant soit en position murale, soit sous évier.
- une chambre de chauffe,
- des résistances,
- une valve et son ou ses relais,
- un bornier de raccordement électrique,
- une entrée d'eau froide, une sortie d'eau chaude (filetages normalisés 3/8 ou 1/2).
Certains modèles ont une position "été" et "hiver", qui tient compte ainsi de la différence de température de l'eau du réseau entre ces saisons (quelquefois une quinzaine de degrés).


Est-ce vraiment plus économique ?
En électricité
Le chauffe-eau électrique instantané ne consomme de l’électricité que pendant son fonctionnement (douche, vaisselle, lavage de main, etc.).
Ainsi, même s'il nécessite une puissance plus importante c'est seulement pendant un court temps et au final, on peut obtenir jusqu'à 30 % d’économie d’électricité, par rapport au système plus classique à ballon accumulateur ou "cumulus".

Par exemple
Un ballon va consommer 2000 Watts par heure (2 kWh) pendant 6 heures minimum dans la journée. Au total vous allez consommer 6 X 2000 = 12 000 Watts (12 kWh).
Avec un modèle de chauffe-eau instantané de 7,3 kW (évier + douche) et en comptant une vaisselle de 20 minutes et 2 douches de 5 minutes par jour, votre consommation énergétique sera de 7300 /2 = 3650 W, soit moins du tiers de la consommation d'un cumulus pour le même usage.

En eau
C'est jusqu'à 60 litres d’eau économisés quotidiennement, car sur un chauffe-eau électrique instantané, il y a moins de déperdition d'eau.
En effet, l'eau ne coule plus inutilement en attendant que l'eau en arrivée devienne chaude (comme avec un cumulus classique).


Avantages
- Il est possible de se servir du chauffe-eau électrique instantané pendant toute la journée sans baisse de température et sans les limites imposées par la capacité d'un ballon tampon.
- Economies d'eau et d'électricité.
- L'eau peut être chauffée jusqu'à 55 degrés.
- une eau qui ne fait que transiter dans la chambre de chauffe, sans traîner dans un cumulus, ce qui induit des problèmes de tartre et de développement bactérien.
On peut aussi ajouter à ces économies celles liées au faible coût d’entretien (il faut prévoir de 100 à 150 euros pour l’entretien d’un ballon), des coûts d’installation moindres et un bon gain de place.


Contraintes
- un débit ou une température plus limités (*) que sur un système à accumulation, on compense cela avec des robinets et pommes de douche équipées de mousseurs.
- si vous êtes dans une région où l’eau est trop froide (en montagne par exemple) vous risquez dene pas obtenir de l'eau suffisamment chaude, car une eau trop froide est trop longue à chauffer ; en ce cas il est conseillé de prendre le modèle au dessus de vos besoins...
- une installation électrique capable de supporter en toute sécurité la grosse intensité nécessaire (section du câble de raccordement, disjoncteur et abonnement électrique).
- un point de puisage au plus près du chauffe-eau.

(*) Plus vous voudrez une température élevée, plus vous verrez votre débit diminuer et ce quelque soit le modèle. Pour que l’eau soit plus chaude, elle doit rester plus longtemps en contact avec la résistance chauffante ce qui implique que l’eau passe moins vite et que donc le débit soit réduit.


Installation
Il est conseillé de placer un clapet anti-retour dans le tuyau d'eau froide afin d'éviter la re-descente de l'eau froide de votre chauffe eau qui occasionnerait un passage à sec dans votre chauffe-eau en endommageant la résistance.
Pour le reste, le raccordement électrique et sanitaire ne pose aucune difficulté pour un bon bricoleur.

Branchement électrique
Il est conseillé de relier le chauffe-eau électrique instantané directement au tableau électrique de son installation.
Pour information (un compteur classique est calibré pour 6 kVA soit 30 Ampères tandis qu'un compteur de 9 kVA permet de tirer jusqu'à 45 Ampères).
- un chauffe-eau petit évier de 3,7 kW nécessite 16 Ampères,
- un chauffe-eau lavabo de 4,5 kW nécessite 20 Ampères,
- un chauffe-eau cuisine de 5,5 kW nécessite 25 Ampères,
- un chauffe-eau douche de 7,3 kW nécessite 32 Ampères.

Sur un chauffe-eau instantané monophasé, vous avez 3 fils :
- 1 fil noir (parfois rouge ou marron) qui est un fil de phase,
- 1 fil bleu clair qui est un fil neutre,
- 1 fil vert / jaune qui est la terre.
Ces fils sont à raccorder sur un disjoncteur 32 A.
Sur un chauffe-eau électrique triphasé, vous aurez 4 fils :
- 3 fils de phase (noirs, rouges et marrons le plus souvent),
- 1 fil de terre vert / jaune.


Quel modèle choisir ?
Il existe plusieurs modèles de chauffe-eau instantané dont la puissance est adaptée à l'usage recherché :
En monophasé (220 V)
- Chauffe-eau 3,7 kW (pour un petit évier et à un lave-main),
- Chauffe-eau 4,5 kW (pour un lavabo de salle de bain),
- Chauffe-eau 5,5 kW (pour un évier de cuisine),
- Chauffe-eau douche 7,3 kW (pour une douche et un ensemble lavabo/douche).

En triphasé (380 V)
- Chauffe-eau 7,5 kW (pour un ensemble lavabo/douche),
- Chauffe-eau 9 kW (pour un ensemble lavabo/baignoire),
- Chauffe-eau 11 kW (pour une baignoire et un ensemble lavabo/douche).

Prix
Entre 150 et 250 € selon modèles et puissance.


Forum


Habitat
Construire et aménager une maison écologique : les différents modes de construction, les maisons en bois, les maisons à ossature bois, le chauffage, le chauffe-eau, l'isolation, la ventilation, les polluants domestiques, les ondes, l'assainissement, la décoration, les aides...
Chauffage
Calcul du coût de votre chauffage, bilan énergétique de son logements, diagnostic thermique, pompes à chaleur, climatiqation réversibles, géothermie, plancher chauffant, chauffage au bois et aux céréales, puits canadien, chaudières à condensation, cheminée au bio-éthanol, recyclage du bois
Eau
Usage éco-responsable de l'eau : eau en bouteille, filtration de l'eau, polluants de l'eau, récupération et réemploi de l'eau, systèmes anti-calcaires, le bélier hydraulique, lavage des voitures, l'eutrophysation, les pluies acides...
Mobilité
Transports propres et carburants écologiques : conduite écologique, limites du pétrole, bio-carburants, vélos et scooters électriques, coursiers écologiques, voitures propres électriques et hybrides, covoiturage, moteurs pantome hybride électrique pneumatiques... recyclage des voitures, trains hybrides, croisières écologiques et cargos écolos
Planète
Enjeux de la qualité de l'air, de la climatologie et du réchauffement climatique, Impacts de la Déforestation et des Feux de Forêt, Taxe Carbone, Bilan Carbone et éco-citoyenneté, les inondations, les Marées Noires, Les Jachères Fleuries, Eco-villes et pollutions lumineuses Pacte écologique et Développement Durable, Green-Washing et Commerce Equitable, Charte pour l'Environnement et Natura 2000
Divers
Nouveautés Ecolos
Les SCIC et SCOP
Eco formations
Le Wwoofing
Ours & Loups
Associations
Prêts Solidaires
Enquête Publique
Ecologie au féminin
Ecologie & Santé
Ecologie Profonde
Ecologie & Religion
Humour & Ecologie

Médias
Forum
Eco-emplois
Liens
Soutien/ Publicité

Contact
Page Facebook de l'Ecologique Appliquée

Vous avez apprécié nos dossiers, nos conseils, notre indépendance ? Merci de le manifester et de vous faire notre ambassadeur sur les réseaux sociaux.




Follow EcologieA on Twitter
Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.



Partenaires :