Accueil

Traduire le site :

Innovations
La Plaisance EcologiqueConsommer moins de carburant
La Plaisance EcologiqueBulbe d'étrave
L'éco-navigationInitiatives Ecologiques
Comment caréner écolo son bateau de plaisanceCarénage Ecologique
Protection écologique des bateaux de plaisanceProtection Metagrip
La Plaisance EcologiqueVoiles & cerfs-volants tracteurs
La Navigation EcologiqueGestion électrique à bord
La Green PlaisanceBatteries marines
Plaisance Econo-logiqueEclairage à bord
Gestion du froid à bordGestion du Froid à bord
La Plaisance EcologiqueLa propulsion électrique
Une plaisance plus écologiqueBateaux promenade électriques

Préserver le milieu
La Plaisance EcologiqueGuide navigation éconologique
Cargos EcologiquesImpact fioul lourd
Le gasoil EcologiqueLe gasoil non routier (GNR)
Préservation du milieu aquatiqueDraguage et fauchage durables
La Plaisance EcologiqueGestion de l'eau à bord
Plaisance écoloTraitement des eaux noires
Plaisance éco-responsableGestion des eaux grises
Pratiquer une plaisance plus écologiqueGestion des déchets de bord
La Plaisance EcologiqueEcluses & environnement
La Plaisance EcologiqueL'Eutrophisation de l'eau
Une plaisance plus EcologiqueBonne pratique du Mouillage
Une plaisance plus EcologiqueCroisières maritimes écologiques
La Plaisance EcologiqueLe Grenelle de la mer
Le Pavillon BleuLe Pavillon Bleu
Manifeste pour une navigation plus eco responsableTourisme fluvial écologique
Promotion d'une plaisance plus écologiqueImpact CO² & NO² sur océans
La Plaisance EcologiqueMarées Noires

Trucs & astuces
Trucs de plaisanciersTrucs et astuces pour bateaux
Bateaux électriquesRemotorisation électrique
Antidérapants pour bateauxAntidérapant pour ponts
Entretien des bois d'un bateauEntretien et réfection bois
Peinture écologique des bateaux de plaisancePeintures marines
Double vitrage bateauxIsolation et double-vitrage
Acheter un bateau neuf ou d'occasion ?Acheter neuf ou d'occasion ?
Monter une voile sur un trawlerAdaptation voile sur vedette
Osmose des coquesOsmose des coques
Rouille des coquesDossier rouille
Electrolyse des coquesL'électrolyse des coques
Entretien du moteur bateauEntretien du moteur
Rendre son bateau autonome en eauAutonomie en eau
Passer sous pavillon belgePavillon belge
Le club des possesseurs de bateaux NicolsClub "Nicols"

Comprendre
Dictionnaire de la Plaisance écologiquePetit lexique de la batellerie
Lexique de la marine à voile écologiquePetit lexique de la marine
La Plaisance EcologiqueHélices et propulsion
La météo et les vents marinsVents & Météo marine
La Plaisance EcologiqueTout savoir sur la VHF
Code maritime des pavillonsCode des pavillons
Classement des bateaux de PlaisanceCatégories plaisance
Classement des bateaux de commerceClassement commerces
Comment participer à la gestion de son portGestion des ports
La sortie NMEA 183La sortie « NMEA 183 »
La Plaisance EcologiqueCalcul taxe passeport maritime
La Plaisance EcologiqueBibliographie
La Plaisance EcologiqueCanal du Nivernais
La perle des canaux de BourgogneCanal de Givry

Vivre
Comment bien choisir son assurance bateauAssurance Plaisance
Comment concilier plaisance et handicapPlaisance & handicap
Carnets de bord croisièreCarnets de croisière
Paroles et radios de Chants de marinsChants de marins
Comment passer les écluses en toute sécuritéPassage des écluses
Les camps nautiques pour jeunes à bord des Mandarines sur le Canal du NivernaisLes Bateaux-colo
Le rendez-vous bisannuel des vieux gréements à SèteEscale à Sète 2012
Produits d'entretien naturelsProduits d'entretien
Forums nautiques pour plaisanciersForums nautiques
Vivre à bord d'une pénichePéniches-Logements
Comment faire du pain à bord en croisièreFaire son pain à bord
Comment participer à la gestion de son port de résidentAssoces plaisance
Evénements PlaisanceAgenda Plaisance
Les coups de gueule des navigateursCoups de corne !
Scènes nautiques étonnantesScènes étonnantes

Services
Tarifs et conditions de la vignette plaisanceVignette 2013
La co-navigationLa co-navigation
Calcul d'itinéraire plaisance fluvialeCalcul d'itinéraires
Calcul des marées et des courantsCalendier marées
Entretien moteur de son bateauEntretien moteur
Comment bien hiverner son bateauHiverner son bateau
Trouver les coordonnées des marques nautiquesCoordonnées des marques
Jeu de simulation navigationShip Simulator
La Plaisance EcologiqueLiens
La Plaisance EcologiqueAgenda écologique
La Plaisance EcologiqueImmobilier écologique
La Plaisance EcologiqueContact

Page Facebook de Plaisance Ecologique

Nous aider ?

Chantier nautique alternatif du Centre


Hivernage de son bateau


Comment bien hiverner son bateau Après une belle saison de navigation, sauf à faire partie des chanceux évoluant sous des conditions météo clémentes... il faut bien songer à hiverner proprement son bateau au seuil de l'hiver, avec ses risques de gel, de moisissures, etc.
Voici un petit rappel de quelques règles pouvant servir de base à cette préparation, que chacun adaptera selon son cas.



Protection générale
Aération
Tout fermer en ne laissant que la ventilation naturelle des aérateurs.
L'idéal restant une prise d'air basse et une évacuation haute pour assurer une ventilation naturelle (thermodynamique) minimum de l'habitacle.

Attention :
Isolation ne veut pas dire confinement, en gardant à l'esprit que les coques ne permettent pas une migration lente des gaz et de l'humidité...

Bâche
- certains bâchent entièrement leur bateau quitte à laisser ouverts les descentes, les planchers, les coffres et les placards.
- d'autres estiment qu'au contraire, le fait de multiplier les zones ou l'air est emmagasiné constitue une bonne protection des organes sensibles au gel.
- pour notre part, bâcher ne nous semble pas une bonne solution (sauf à avoir des infiltrations notoires non encore traitées) ; en effet, cela empêche la structure de respirer, la lumière d'avoir son action bactéricide, et favorise la condensation sans lui laisser la possibilité de s'évaporer facilement sous l'action du vent et du soleil...

Habitacle
- certains vident complètement leur bateau : matelas, vaisselle, armement...
Autant il n'est pas inutile de mettre à l'abri des convoitises l'ensemble des appareils électroniques d'un prix élevé lorsqu'ils ne sont pas intégrés, autant vider complètement son bateau n'a que peu d'intérêt à partir du moment où l'on a pris les mesures d'hivernage et de ventilation adaptées.
- vider les placards des victuailles sensibles, c'est à dire contenant suffisamment d'humidité pour geler (conserves, bocaux, bouteilles d'eau, et autres boissons de type soda...).
- pour le pinard et les apéros, ils contiennent par essence de l'alcool qui est un antigel naturel ; ils ne devraient donc pas trinquer en cas de grand froid. Il vaut mieux malgré tout les remiser dans des cales le plus bas possible en dessous de la ligne d'eau. Par contre si vos vins sont plutôt de belles bouteilles, le fait de leur faire subir des descentes de température très en dessous de 10°C n'est pas compatible avec leur mûrissement harmonieux et pourrait les altérer sous un aspect oenologique.

Fenêtres et hublots
Un exemple de mauvais hivernage des fenêtres d'un bateau - éviter de les occulter avec des isolants minces réfléchissants ; cela risque de favoriser une humidité résiduelle et le développement de moisissures (*) dont vous aurez le plus grand mal à vous débarasser. La lumière solaire étant bactéricide, il est dommage de se priver de son action ainsi qu'en hiver de l'accumulation de chaleur par effet de serre produite par les rayons rasants du soleil.

(*) Les moisissures ne sont pas à prendre à la légère ; non seulement elles dégradent (souvent de manière irréversibles) bois, tissus et vaigrage mais ces parasites végétaux sont toxiques pour la santé.
Pour en savoir plus sur l'impact sanitaire des moisissures.


Les circuits d'eau
Avertissement
- Ne pensez surtout pas qu'en maintenant un chauffage (en hors-gel, par exemple) vous protégerez efficacement vos installations du gel ; en effet, il arrive souvent que la continuité de l'alimention électrique de votre bateau soit rompue (incident, erreur humaine, surcharge, panne...) et là, bonjour les dégâts !
- Votre bateau est hors d'eau (sur bers) ; vous le croyez plus en sécurité par rapport à ceux restés sur l'eau, alors que celle-ci est recouverte d'une épaisse couche de glace ?
C'est faux ! l'inertie thermique de l'eau (même sous la couche de glace) protégera beaucoup plus vos cales et leur contenu qu'une coque en plein air qui subira complètement les descentes de températute accentuées encore par l'effet du vent...

L'eau sanitaire
Les réservoirs
- réservoirs vidangés complètement d'abord avec la pompe de service, puis en ouvrant la purge située en point bas (si votre installation est conforme) ; à la nouvelle saison, vous en profiterez pour les rincer par exemple avec de l'eau vinaigrée pour éliminer d'éventuelles moisissures.
- une autre pratique consiste à ne les vider qu'à moitié pour permettre l'extension d'une éventuelle couche de glace, mais l'eau qui stagne dans les canalisation d'amenée vers la ou les pompes (et bien entendu les vannes d'arrêt) a de grandes chances de geler, avec les conséquences que l'on connaît....
- les vaches à eau sont vidées complètement ; il est conseillé de les rincer à l'eau vinaigrée avant leur remise en service.

Le circuit sanitaire
- Le circuit sanitaire est bien évidemment vidé et purgé, soit par gravitation, soit avec l'aide d'un compresseur qui chassera l'eau du haut vers le bas (robinet vers pompe) ; profitez-en pour vérifier qu'il y a toujours une pente minimum dans le circuit pour empêcher la création éventuelle d'une poche d'eau (notamment dans les coudes).
- Les robinets de soutirage sont laissés ouverts (col de cygne et douche comprise, cette dernière étant posée en position basse sur le récepteur).
- Le réservoir tampon situé sous le(s) récepteur(s) de douches est additionné de liquide antigel en concentration suffisante, sauf à le vidanger et à sortir la pompe de refoulement.
- Les vannes situées au dessus de la ligne d'eau sont fermées et graissées).

La pompe
Qu'elle soit directe ou couplée à une hydrophore, il faut absolument la purger totalement, le mieux étant de la démonter afin de ne laisser aucune trace d'eau entre les membranes intérieures (les derniers modèles sortis sont équipés d'un système de raccordement rapide qui facilite bien les choses...).
Chaque année, en début de saison, de nombreux plaisanciers sont amenés à changer leur pompe faute d'avoir respecté ces précautions.

Les filtres
Si vous avez intercalé des filtres (filtres bocaux par exemple) pour purifier l'eau de service, il convient de les vider complètement ; ceux qui sont équipés d'une purge basse facilitent cette opération.

Les toilettes
Vider au maximum en ayant fermé préablement la vanne d'admission, puis vidanger complètement (ce qui n'est pas facile) ; remplir avec du liquide antigel (alcool pur de préférence) et fermer la vanne du circuit de refoulement.

Le chauffe-eau
- vidanger, mais il existe des risques d'oxydation importants,
- ou remplir avec un mélange eau + alcool, suffisamment titré (concentration en alcool).


Le moteur
le circuit de refroidissement
- antigel dans le circuit de refroidissement du moteur, si circuit fermé, sinon vidange complète (en profiter pour vérifier l'état de la turbine et la protéger avec de la graisse blanche),
- certains le font tourner de temps en temps, mais cela oblige à le reprotéger tout de suite après,
- d'autres ne font rien, ou se contentent de mettre un dispositif hors-gel électrique, avec les risques déjà évoqués en tête de rubrique.

Carburant
gazoil :
- vidanger ou remplir à ras bord le(s) réservoir(s) pour limiter le volume d'air, ce qui évitera la condensation,
- boucher à l'adhésif toilé les évents de(s) réservoir(s), cela limitera l’entrée d’air humide et donc la condensation.
- ajouter en plus l'additif biocide qui va bien pour éviter la contamination microbienne qui a du mal à se développer sans présence d’eau (cette contamination se traduit par la création de dépôts en fond de réservoir, une émulsification du carburant par effet tensio-actif qui perturbe le fonctionnement des filtres de séparation d’eau à coalescence - type RACOR -, les risques de corrosion des éléments du circuit carburant (le pH devient acide) et surtout un risque de saturation des filtres par les impuretés créées).

essence :
mieux vaut tout vidanger.


Divers...
Batteries
- A contrôler et recharger de temps en temps pour maintenir une charge d'entretien minimum (se rappeler qu'une plomb classique déchargée à plus de 80 % ne retrouvera jamais sa capacité !).
- ou les débarquer (mais bon, lorsqu'il s'agit d'une 200 Ah de 65 kg, on se calme vite).
A noter qu'une batterie déchargée gélera plus facilement...

Frigo
- Vider, débrancher avant de nettoyer soigneusement à l'eau vinaigrée ; coincer la porte en position ouverte.
- A la remise en service, profitez-en pour vérifier la mise à niveau de votre réfrigérateur.

Gréements
- drisses : à envoyer en tête de mat, avec la cordelette qui va bien pour les faire redescendre.
- ce qui sort au pied de mat est roulé et plaqué contre le mat sous une toile étanche ou dans un sac étanche.
- voiles : certains les ramènent chez eux, mais un hivernage dans leurs sacs après les avoir bien rincées, séchées et pliées... suffit largement.

Bôme
- en bas, avec une bâche sur le roof pour protéger les bois.

Electronique
Tous les appareils embarqués valent une petite fortune, qu'il vaut mieux enlever pour ne pas tenter les pirates ; de plus ils seront mieux chez vous qu'à l’humidité de l'hiver sur votre bateau.


Si vous pensez que nous avons oublié quelque-chose d'intéressant sur ce sujet, merci de nous le communiquer pour le partager ensuite sur cette page...

Contact



Forum
Je possède un bateau équipé d’un moteur keel cooling et je voudrais savoir si je dois vidanger ce système pour l’hiver ou mettre de l’antigel. Je suis un tout nouveau plaisancier ! Alors j’ai beaucoup de choses à apprendre ! L. V-R

Réponse
Si votre installation est conforme, il n'y a pas de vidange à effectuer.
Première étape, vérifier quel est le fluide qui circule dans votre circuit Keel-cooling. Normalement, c'est du liquide antigel. Il est facile de s'en assurer à travers le vase d'expansion. Profitez-en pour en refaire le niveau (moteur froid, évidemment).


Autres liens connexes
- Conseils d'entretien du moteur
- Astuces techniques pour bateaux



[Amis du Canal de Givry] [Aventuriers du Web] [Ecologie au Féminin] [Ecologie Appliquée] [Esotérisme] [France Immo Express] [Immobilier Ecologique] [Santé & Ecologie] [Des Chevaux & des Hommes] [LEDs Distribution] [Voix des Amognes] [Mon Avis] [Musique Passion] [Nièvre Passion] [Ma sécurité] [Les Ferronniers] [E-nigmes] [Dark Dondish]

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.