Accueil

Traduire le site :

Innovations
La Plaisance EcologiqueConsommer moins de carburant
La Plaisance EcologiqueBulbe d'étrave
L'éco-navigationInitiatives Ecologiques
Comment caréner écolo son bateau de plaisanceCarénage Ecologique
Protection écologique des bateaux de plaisanceProtection Metagrip
La Plaisance EcologiqueVoiles & cerfs-volants tracteurs
La Navigation EcologiqueGestion électrique à bord
La Green PlaisanceBatteries marines
Plaisance Econo-logiqueEclairage à bord
Gestion du froid à bordGestion du Froid à bord
La Plaisance EcologiqueLa propulsion électrique
Une plaisance plus écologiqueBateaux promenade électriques

Préserver le milieu
La Plaisance EcologiqueGuide navigation éconologique
Cargos EcologiquesImpact fioul lourd
Le gasoil EcologiqueLe gasoil non routier (GNR)
Préservation du milieu aquatiqueDraguage et fauchage durables
La Plaisance EcologiqueGestion de l'eau à bord
Plaisance écoloTraitement des eaux noires
Plaisance éco-responsableGestion des eaux grises
Pratiquer une plaisance plus écologiqueGestion des déchets de bord
La Plaisance EcologiqueEcluses & environnement
La Plaisance EcologiqueL'Eutrophisation de l'eau
Une plaisance plus EcologiqueBonne pratique du Mouillage
Une plaisance plus EcologiqueCroisières maritimes écologiques
La Plaisance EcologiqueLe Grenelle de la mer
Le Pavillon BleuLe Pavillon Bleu
Manifeste pour une navigation plus eco responsableTourisme fluvial écologique
Promotion d'une plaisance plus écologiqueImpact CO² & NO² sur océans
La Plaisance EcologiqueMarées Noires

Trucs & astuces
Trucs de plaisanciersTrucs et astuces pour bateaux
Bateaux électriquesRemotorisation électrique
Antidérapants pour bateauxAntidérapant pour ponts
Entretien des bois d'un bateauEntretien et réfection bois
Peinture écologique des bateaux de plaisancePeintures marines
Double vitrage bateauxIsolation et double-vitrage
Acheter un bateau neuf ou d'occasion ?Acheter neuf ou d'occasion ?
Monter une voile sur un trawlerAdaptation voile sur vedette
Osmose des coquesOsmose des coques
Rouille des coquesDossier rouille
Electrolyse des coquesL'électrolyse des coques
Entretien du moteur bateauEntretien du moteur
Rendre son bateau autonome en eauAutonomie en eau
Passer sous pavillon belgePavillon belge
Le club des possesseurs de bateaux NicolsClub "Nicols"

Comprendre
Dictionnaire de la Plaisance écologiquePetit lexique de la batellerie
Lexique de la marine à voile écologiquePetit lexique de la marine
La Plaisance EcologiqueHélices et propulsion
La météo et les vents marinsVents & Météo marine
La Plaisance EcologiqueTout savoir sur la VHF
Code maritime des pavillonsCode des pavillons
Classement des bateaux de PlaisanceCatégories plaisance
Classement des bateaux de commerceClassement commerces
Comment participer à la gestion de son portGestion des ports
La sortie NMEA 183La sortie « NMEA 183 »
La Plaisance EcologiqueCalcul taxe passeport maritime
La Plaisance EcologiqueBibliographie
La Plaisance EcologiqueCanal du Nivernais
La perle des canaux de BourgogneCanal de Givry

Vivre
Comment bien choisir son assurance bateauAssurance Plaisance
Comment concilier plaisance et handicapPlaisance & handicap
Carnets de bord croisièreCarnets de croisière
Paroles et radios de Chants de marinsChants de marins
Comment passer les écluses en toute sécuritéPassage des écluses
Les camps nautiques pour jeunes à bord des Mandarines sur le Canal du NivernaisLes Bateaux-colo
Le rendez-vous bisannuel des vieux gréements à SèteEscale à Sète 2012
Produits d'entretien naturelsProduits d'entretien
Forums nautiques pour plaisanciersForums nautiques
Vivre à bord d'une pénichePéniches-Logements
Comment faire du pain à bord en croisièreFaire son pain à bord
Comment participer à la gestion de son port de résidentAssoces plaisance
Evénements PlaisanceAgenda Plaisance
Les coups de gueule des navigateursCoups de corne !
Scènes nautiques étonnantesScènes étonnantes

Services
Tarifs et conditions de la vignette plaisanceVignette 2013
La co-navigationLa co-navigation
Calcul d'itinéraire plaisance fluvialeCalcul d'itinéraires
Calcul des marées et des courantsCalendier marées
Entretien moteur de son bateauEntretien moteur
Comment bien hiverner son bateauHiverner son bateau
Trouver les coordonnées des marques nautiquesCoordonnées des marques
Jeu de simulation navigationShip Simulator
La Plaisance EcologiqueLiens
La Plaisance EcologiqueAgenda écologique
La Plaisance EcologiqueImmobilier écologique
La Plaisance EcologiqueContact

Page Facebook de Plaisance Ecologique

Nous aider ?

Chantier nautique alternatif du Centre



L'Eutrophisation de l'eau...

Les conséquence de l'eutrophisation des eaux L'eutrophisation est une pollution qui désigne le déséquilibre résultant d'un apport excessif de nutriments dans un milieu aquatique. C'est l'un des révélateurs des limites de la capacité d'auto-épuration de l'eau !
Elle finit par tellement modifier ce milieu aquatique qu'elle en chasse toute la flore et la faune originelle et touche aussi bien les cours d'eau que les lacs, qui ont longtemps servi d'égouts naturels ou de bacs de réception de toutes les eaux usées.
L'eutrophisation atteint même les zones océaniques, où sont régulièrement constatés le développement d'algues parasites ou toxiques (Dynophysis) sur les littoraux de Bretagne, par exemple.



Processus
en simplifiant
Les épandages d'intrants sont la principale source d'eutophysation de nos cours d'eau L'eutrophisation contamine :
- les eaux dormantes (lacs, étangs),
- les cours d'eau ayant un débit faible ou qui accueillent des rejets trop importants, par exemple, de grosses exploitations agricoles, humaines ou industrielles,
- de plus en plus de canaux,
- les golfes ou baies et autres étendues semi-fermées.

Riche en azote et phosphore, l'urine des habitants suffit à fortement dégrader la qualité du milieu aquatique.
Les nombreux rejets des engins à moteur (pour la grande majorité terrestres), très polluants, contaminent par le carbone les eaux de lessivage (fumées, carburants, huile...)

en précisant :
Les stations d'épuration collectives bien conçues limitent les rejets favorisant l'eutrophysation Cet apport excessif de nutriments :
- Azote (des nitrates, ammonium) dûs essentiellement aux épandages agricoles (engrais riches en azote et phosphore)
- Carbone (carbonates, hydrogénocarbonates, dioxyde de carbone, matières organiques...) dûs essentiellement à l'accroissement de nos rejets, industriels ou urbains...
- Phosphore (facteur limitant dans les milieux aquatiques naturels - loi de Justus von Liebig- ce sont ses composés, en particulier les phosphates (orthophosphates, polyphosphates) qui permettent l'emballement du processus ; dûs essentiellement à l'utilisation de produits lessiviels riches en polyphosphates.

Crée un milieu déséquilibré "dystrophe" qui devient alors "hypertrophe".

Les 4 phases
Les algues envahissant le canal de Bourgogne 1 - Les eaux ainsi enrichies favorisent la multiplication rapide des végétaux aquatiques, en particulier la prolifération d'algues, appelée "bloom",

2 - La lumière ne pénétrant plus les zones profondes du fait du développement des algues ou des plantes flottantes (lentilles d'eau - Lemna sp.) provoque un appauvrissement en oxygène,

3 - Mort d'organismes aquatiques aérobies (insectes, crustacés, poissons, mais aussi végétaux) dont la décomposition, consommatrice d'oxygène, amplifie encore le phénomène,
Autre type d'algues envahissant nos canaux
4 - Le milieu aquatique devient rapidement hypoxique (carencé en oxygène) puis anoxique (privé d'oxygène), favorisant ainsi l'apparition de composés réducteurs et de gaz délétères (mercaptans, méthane).


Effets
- augmentation de la biomasse algale,
- augmentation de la biomasse du zooplancton gélatineux,
- dégradation des qualités potables et organoleptiques de l'eau (aspect, couleur, odeur, saveur),
- développement de phytoplancton toxique,
Une des algues envahissant nos canaux - diminution de l'indice biotique,
- diminution de la biodiversité (animale et végétale),
- diminution de la concentration en dioxygène dissous,
- diminution de la diversité et de la concentration des poissons,
- disparition d'organismes supérieurs (macrophytes, insectes, cnidaires, crustacés, mollusques, etc).

L'évolution de ce biotope aquatique peut aboutir sur des décennies ou des siècles à la transformation d'un milieu aquatique en marais, puis en prairie, puis en forêt...


Principales plantes invasives des canaux
- l'élodée (plante d'aquarium) de genre Elodea monocotylédones de la famille des Hydrocharitacées originaires du Canada.

- la jussie plante à feuillage persistant d'un vert vif et aux grosses fleurs jaunes originaire d'Amérique Latine. Introduite dans les bassins des jardins botaniques de France au 19ème siècle.

- la myriophylle (plante d'aquarium vivace, à système radiculaire) ou Myriophyllum spicatum supplante complètement la flore indigène, modifie les habitats naturels, chassant les animaux et détériorant la qualité de l’eau.
Feuilles étroites de 35 mm de long (foliole), en spirale autour de la tige, aspect plumeux, 12 à 21 folioles par feuille mature.
Pousse à des profondeurs moyennes de 0,5 à 4 m (1,6 à 13 pieds) et maximales de 10 m (33 pieds). Pousse en eaux propres ou contaminées, à différentes températures, en eaux stagnantes ou courantes, claires ou turbides, à une salinité de 10 parties par million jusqu’à 15 parties par millier et à des pH de 5,4 à 11.
Floraison vers la mi-juillet/fin juillet mais pas de semences retrouvées, malgré une production d’environ 112 graines par tige.
Bourgeons rouges aux extrémités.

- la lentille d'eau ou lenticule. Plantes angiospermes de la famille des Lemnaceae. Chaque lentille d'eau fabrique une nouvelle feuille qui grossit, puis se détache pour former une nouvelle plante.
La solution la plus écologique et passive contre la prolifération de la lentille d'eau est la mise en place de canards d'ornement qui s'en nourissent volontiers.


Solutions
Les moyens de prévention s'imposent :
- utilisation rationnelle (moins massive et plus ciblée tant sur les zones à traiter que selon la météo) d'engrais en agriculture, ce qui passe par une analyse de la valeur agronomique des sols.
- remplacement des phosphates des lessives par d'autres agents anti-calcaire inoffensifs (zéolites),
- élimination des matières organiques ainsi que de l'azote et du phosphore par le traitement des rejets dans les stations d'épuration (floculation, décantation, filtration, dénitrification, déphosphatation)...


Forum
Comme certains biefs du canal de Bourgogne, où l'on navigue désormais sur une "sorte" de prairie, tellement il y a d'herbes et d'algues dans l'eau (dont vous imaginez facilement les conséquences sur nos propulsions et nos refroidissements moteur) le canal du Nivernais est touché à son tour.
Bien sûr, le réchauffement climatique et la pollution y sont certainement pour quelque-chose.
Mais il existe sans doute des solutions à mettre en oeuvre.

Equipage du Rusina


[Amis du Canal de Givry] [Aventuriers du Web] [Ecologie au Féminin] [Ecologie Appliquée] [Esotérisme] [France Immo Express] [Immobilier Ecologique] [Santé & Ecologie] [Des Chevaux & des Hommes] [LEDs Distribution] [Voix des Amognes] [Mon Avis] [Musique Passion] [Nièvre Passion] [Ma sécurité] [Les Ferronniers] [E-nigmes] [Dark Dondish]

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.