Accueil

Traduire le site :

Innovations
La Plaisance EcologiqueConsommer moins de carburant
La Plaisance EcologiqueBulbe d'étrave
L'éco-navigationInitiatives Ecologiques
Comment caréner écolo son bateau de plaisanceCarénage Ecologique
Protection écologique des bateaux de plaisanceProtection Metagrip
La Plaisance EcologiqueVoiles & cerfs-volants tracteurs
La Navigation EcologiqueGestion électrique à bord
La Green PlaisanceBatteries marines
Plaisance Econo-logiqueEclairage à bord
Gestion du froid à bordGestion du Froid à bord
La Plaisance EcologiqueLa propulsion électrique
Une plaisance plus écologiqueBateaux promenade électriques

Préserver le milieu
La Plaisance EcologiqueGuide navigation éconologique
Cargos EcologiquesImpact fioul lourd
Le gasoil EcologiqueLe gasoil non routier (GNR)
Préservation du milieu aquatiqueDraguage et fauchage durables
La Plaisance EcologiqueGestion de l'eau à bord
Plaisance écoloTraitement des eaux noires
Plaisance éco-responsableGestion des eaux grises
Pratiquer une plaisance plus écologiqueGestion des déchets de bord
La Plaisance EcologiqueEcluses & environnement
La Plaisance EcologiqueL'Eutrophisation de l'eau
Une plaisance plus EcologiqueBonne pratique du Mouillage
Une plaisance plus EcologiqueCroisières maritimes écologiques
La Plaisance EcologiqueLe Grenelle de la mer
Le Pavillon BleuLe Pavillon Bleu
Manifeste pour une navigation plus eco responsableTourisme fluvial écologique
Promotion d'une plaisance plus écologiqueImpact CO² & NO² sur océans
La Plaisance EcologiqueMarées Noires

Trucs & astuces
Trucs de plaisanciersTrucs et astuces pour bateaux
Bateaux électriquesRemotorisation électrique
Antidérapants pour bateauxAntidérapant pour ponts
Entretien des bois d'un bateauEntretien et réfection bois
Peinture écologique des bateaux de plaisancePeintures marines
Double vitrage bateauxIsolation et double-vitrage
Acheter un bateau neuf ou d'occasion ?Acheter neuf ou d'occasion ?
Monter une voile sur un trawlerAdaptation voile sur vedette
Osmose des coquesOsmose des coques
Rouille des coquesDossier rouille
Electrolyse des coquesL'électrolyse des coques
Entretien du moteur bateauEntretien du moteur
Rendre son bateau autonome en eauAutonomie en eau
Passer sous pavillon belgePavillon belge
Le club des possesseurs de bateaux NicolsClub "Nicols"

Comprendre
Dictionnaire de la Plaisance écologiquePetit lexique de la batellerie
Lexique de la marine à voile écologiquePetit lexique de la marine
La Plaisance EcologiqueHélices et propulsion
La météo et les vents marinsVents & Météo marine
La Plaisance EcologiqueTout savoir sur la VHF
Code maritime des pavillonsCode des pavillons
Classement des bateaux de PlaisanceCatégories plaisance
Classement des bateaux de commerceClassement commerces
Comment participer à la gestion de son portGestion des ports
La sortie NMEA 183La sortie « NMEA 183 »
La Plaisance EcologiqueCalcul taxe passeport maritime
La Plaisance EcologiqueBibliographie
La Plaisance EcologiqueCanal du Nivernais
La perle des canaux de BourgogneCanal de Givry

Vivre
Comment bien choisir son assurance bateauAssurance Plaisance
Comment concilier plaisance et handicapPlaisance & handicap
Carnets de bord croisièreCarnets de croisière
Paroles et radios de Chants de marinsChants de marins
Comment passer les écluses en toute sécuritéPassage des écluses
Les camps nautiques pour jeunes à bord des Mandarines sur le Canal du NivernaisLes Bateaux-colo
Le rendez-vous bisannuel des vieux gréements à SèteEscale à Sète 2012
Produits d'entretien naturelsProduits d'entretien
Forums nautiques pour plaisanciersForums nautiques
Vivre à bord d'une pénichePéniches-Logements
Comment faire du pain à bord en croisièreFaire son pain à bord
Comment participer à la gestion de son port de résidentAssoces plaisance
Evénements PlaisanceAgenda Plaisance
Les coups de gueule des navigateursCoups de corne !
Scènes nautiques étonnantesScènes étonnantes

Services
Tarifs et conditions de la vignette plaisanceVignette 2013
La co-navigationLa co-navigation
Calcul d'itinéraire plaisance fluvialeCalcul d'itinéraires
Calcul des marées et des courantsCalendier marées
Entretien moteur de son bateauEntretien moteur
Comment bien hiverner son bateauHiverner son bateau
Trouver les coordonnées des marques nautiquesCoordonnées des marques
Jeu de simulation navigationShip Simulator
La Plaisance EcologiqueLiens
La Plaisance EcologiqueAgenda écologique
La Plaisance EcologiqueImmobilier écologique
La Plaisance EcologiqueContact

Page Facebook de Plaisance Ecologique

Nous aider ?

Chantier nautique alternatif du Centre


Des produits adaptés pour l'entretien des bateaux


Le balai de pont de tous les marins Jusqu'à présent, dans un but d'efficacité maximum, les plaisanciers avaient tendance à se "refiler" les plans d'utilisation de produits industriels pour assurer l'entretien de leur bateaux...
Autant, l'usage de ces produits très puissants ne posent guère de problèmes de santé à l'extérieur à partir du moment où l'opérateur suit les précautions adaptées, autant à l'intérieur de l'habitacle confiné de faible volume de nos bateaux, les incidences sur la santé sont loin d'être négligeables.
Il existe pourtant des produits alternatifs naturels et le plus souvent très économiques qui ne présentent pas ces risques.



PRODUITS d'EXTERIEUR
Le nettoyage éco-responsable des oeuvres mortes de son bateauLe nettoyage éco-responsable des oeuvres vives du bateau Sous la pression de nombre de plaisanciers qui souhaitent nettoyer sans polluer - ou le moins possible- plusieurs firmes qui vendaient une gamme de produits de nettoyage pour bateaux proposent maintenant des formulations plus respectueuses de l'environnement.

2 applications générales subsistent :
- nettoyage des oeuvres vives,
- nettoyage des oeuvres mortes.

La gamme de "Clean-Boat", par exemple, commercialisent des produits officiellement biodégradables à 98 % ; l'un étant réservé à l'usage des parties au dessus de la ligne de flottaison (gelcoat, pare-battage...) et le rouge plus dédié au nettoyage des carènes.


PRODUITS d'INTERIEUR
Produits couramment utilisés

La majorité d'entre eux sont à la fois toxiques pour l'utilisateur, puis pendant plusieurs mois ou mêmes années par relargage réguliers sous l'effet notamment de la chaleur et de l'humidité ; des circonstances très communes dans nos carrés ou cabines...
Ne parlons même pas de leur impact sur l'environnement, qui est significatif.

petit rappel
Le monde médical est unanime à constater une augmentation exponentielle des allergies, cancers et maladies auto-immunes sur les 30 dernières années.

L'acétone
Il s'agit d'un solvant destiné à diluer les résines, à nettoyer les pinceaux ou des résidus de colle (bi-composant ou époxy). Son fort pouvoir dissolvant le fera exclure de tout nettoyage des gel-coat, ou plexiglas dont il va dissoudre en surface la matière (résidus blanchâtres).

L'alcool ménager
Ce nettoyant multi-usages peu agressif, est en réalité du méthanol dilué.
Cela en fait un bon produit pour l'intérieur qui convient également pour les vaigrages mais nécessite un rinçage. Bon dégraissant, notamment pour l'époxy.
Utile aussi pour nettoyer un pinceau ou des traces fraîches.

L'essence F
utilisée pour :
- nettoyer les selleries et les vaigrages en skaï ; si elle n'est pas abondamment rincée elle laisse cependant des traces jaunâtres et peut même finir par attaquer le support.
- décoller les autocollants,
- dissoudre les traces de colle.

L'essence de térébenthine
Un produit à réserver plus particulièrement aux skaïs, cuirs ou acryliques. Comme l'essence F, elle demande un bon rinçage après utilisation car son caractère photosensible, risque de faire jaunir les selleries claires si elle n'est pas totalement éliminée. Convient également à la préparation de l'huile de lin (pour le traitement des bois). Dégage une forte odeur.

Le gasoil
Toujours disponible à bord, c'est un bon nettoyant pour éliminer les gros amas de graisse. Mais là encore, ce carburant dégage une odeur tenace.

La lessive de soude
Il s'agit d'un produit très corrosif à ne jamais utiliser non dilué dans de l'eau.
Port de gants, masque et lunettes de protection de rigueur.
Sert à nettoyer ou raviver les bois (ponts en teck par exemple)...
Après application, il est impératif de rincer abondamment.
Usage uniquement dans des zones où les liquides sont récupérés et traités (aire de carénage).

Le méthyéthycétone
(aussi appelé MEK)
Il s'agit d'un mélange d'alcool, d'acétone et de méthanol qui dégraisse et nettoie, mais il s'évapore moins vite que l'acétone pure.

Nettoyant tissus
Il existe des produits pour nettoyer les housses, moquettes et autres tissus de bord qui s'appliquent à l'éponge ou avec un chiffon doux ; leur avantage : aucun rinçage à effectuer ; on peut également en imprégner les taches avant de laver le tissu.

Le trichloréthylène ou eau écarlate
Utilisé en préparation des métaux avant peinture, ce qui le fait souvent à tort utiliser en remplacement des primaires.
Le trichloréthylène est aujourd'hui interdit à la vente, à cause des vapeurs de chlore dégagées.

Le White Spirit
C'est le plus usité des diluants pour peintures, lasures, rustol et vernis gras ou pour le nettoyage des brosses et rouleaux après opération ; contrairement à ce que l'on pourrait croire, il ne dégraisse pas et laisse même un film gras qui s'évapore que très lentement.


Produits alternatifs à utiliser à bord
Dépourvus de dérivés issus de la filière pétro-chimique ils ont quelques caractéristiques en commun :
- les matières premières sont végétales ou minérales,
- ils ne contiennent pas de produits connus comme étant toxiques pour l'homme,
- ils se décomposent dans la nature sans laisser d'éléments toxiques pour l'environnement,
- ils doivent être efficaces, concentrés pour limiter les emballages,
- leur cycle de production est évalué pour être le moins lourd possible sur l'environnement.

le savon de Marseille
Constitué de soude et d'huile (d'olive, pour le vert, coprah, palme ou arachide pour le blanc), dans une proportion de 72 %, iI est totalement biodégradable si aucun autre ingrédient ne lui est ajouté.
A utiliser en copeaux pour la lessive ou la vaisselle à bord.

Le savon noir
Peu cher et écologique utilisez à bord ces produits naturels basiques Sous forme pateuse ou gel, il est très dégraissant ce qui lui confère une place de choix pour laver les parois, vaigrages, les vitres, les sols… mais est également efficace pour détacher le linge avant la lessive sur les taches grasses ou de peinture.

Le bicarbonate de soude
Son pouvoir abrasif en fait une poudre à récurer très efficace et peu onéreuse.

Les cristaux de soude
Il s'agit de carbonate de calcium, à ne pas confondre avec la soude caustique.
Plus forts que le bicarbonate, il vaut mieux mettre des gants pour les manipuler.
Permet le lessivage des parois, des sols (sauf cirés) et de réaliser à faible coût un produit vaisselle maison…
A ne pas utiliser sur de l'aluminium.

Le vinaigre blanc
Détartrage des éviers, ou lavabos ainsi que des appareils électroménagers (lave linge et vaisselle, cafetière...). Il aseptise également le frigo.
Il désodorise les chaussures, le coin poubelle, etc.

La pierre d'argile
Il s'agit d'une pâte composée selon différentes formulations d'argile blanche, de savon, d'huiles végétales, d'huiles essentielles et d'eau.
Totalement biodégradable dans ses versions labellisées, elle constitue un très bon nettoyant multi-usage qui laissera un parfum naturel agréable.

Répulsif chat
Il est fort désagréable et incommodant que les chats du voisinage viennent uriner - ou même plus - sur les moquettes de vos ponts ou terrasse...
Bien sûr, vous avez la possibilité d'avoir recours aux répulsifs vendus sur Internet ou dans les magasins spécialisés.
Mais pourquoi ne pas réaliser vous-même un répulsif anti-chat et chien, naturel, économique et sans danger pour eux, l'équipage et votre bateau ?
La recette est simple : diluer du poivre fin dans du vinaigre blanc en y ajoutant quelques gouttes d'huile essentielle de lavande et de citron ; répandre ce mélange à l'aide d'un pulvérisateur ménager sur les zones à protéger et/ou sur les seuils des entrées et les chats éviteront votre bord...


Aspirateur à bord
Nous sommes habitués à l'utiliser dans nos logements, et quelques-uns d'entre nous vont même jusqu'à posséder un modèle sur secteur et un autre (sans fil) sur bloc batteries.

Quel est le modèle le plus adapté à nos bateaux et quelles sont les possibilités offertes ?

Avec ou sans sac
?
Il est evident que ne pas utiliser de sac est un plus tant au niveau économique (pas de consommable à acheter, et à stocker dans un milieu réputé humide) qu'environnemental, car à part les poussières récoltées, il n'y a pas de "sur-déchets" à recycler ou éliminer.

L'aspirateur sans sac Car & Boat de Dyson Sur secteur ou en 12 V ?
A une époque, nous aurions invariablement conseillé un modèle sur secteur AC en 220 V, qui offrait un choix éminemment plus large avec du fait de la concurrence sur ce segment, un prix très abordable.
Reste :
- le problème de l'encombrement très supérieur (avec les acessoires) à celui d'un plus petit modèle en 12 V DC.
- le problème de l'alimentation en navigation, si l'on a pas à bord un onduleur suffisamment puissant, car les aspirateurs sont assez gourmands en Watts consommés.
Aujourd'hui, la donne a changé puisqu'on trouve sur le marché des aspirateurs compacts et très performants en 12 V ou sur batteries lithium, qui règlent ces 2 inconvénients.

Par exemple, le modèle "Car & Boat" de Dyson est un peu cher : 210 euros, mais il se recharge sur le 220 V au port ou sur 12 Volts en navigation ou au mouillage, il est garanti 10 ans et sa puissance efficace est au rendez-vous...

Bien évidemment, le choix va également dépendre de l'intensité de l'usage envisagé et des surfaces de sol à traiter ! En effet, une péniche habitable de type freycinet devenue habitation principale ou encore pire, un bateau-hôtel, ne va pas s'équiper du même matériel qu'une vedette hollandaise ou un voilier utilisé essentiellement en période estivale.


Bibliographie
- Vivre sain au quotidien
(Le Guide de la santé domestique) Editions Eyrolles - Juin 2009.
- Habitat sain et sans allergènes
Editions Eyrolles - Novembre 2008 - 280 pages.


Forum
J'ai mesuré la dépression des aspirateurs en ma possession - seul paramètre valable avec la vitesse de la colonne d'air - et la consommation électrique. Chaque fabricant a son système de mesure, et la "puissance" exprimée en Watt ne donne pas la puissance réelle. De mon expérience, pour un aspirateur de maison, la puissance effective est souvent le 1/4 de la puissance électrique consommée...
Les aspirateurs sans sac n'ont pas une dépression et une vitesse aussi importantes que les modèles avec sacs. Par contre ces paramètres sont constants dans la durée tant que le bol n'est pas plein et avec n'importe quel type de poussière alors qu'avec un sac, il suffit d'aspirer un peu de plâtre pour qu'il ne fasse plus que du bruit...
Pour ce qui est des aspirateurs à piles ou en 12 volts, certains "modèles pro" sont excellents, et un test récent d'un B&D est satisfaisant.
P.L



[Amis du Canal de Givry] [Aventuriers du Web] [Ecologie au Féminin] [Ecologie Appliquée] [Esotérisme] [France Immo Express] [Immobilier Ecologique] [Santé & Ecologie] [Des Chevaux & des Hommes] [LEDs Distribution] [Voix des Amognes] [Mon Avis] [Musique Passion] [Nièvre Passion] [Ma sécurité] [Les Ferronniers] [E-nigmes]

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.