Accueil

Traduire le site :

Innovations
La Plaisance EcologiqueConsommer moins de carburant
La Plaisance EcologiqueBulbe d'étrave
L'éco-navigationInitiatives Ecologiques
Comment caréner écolo son bateau de plaisanceCarénage Ecologique
Protection écologique des bateaux de plaisanceProtection Metagrip
La Plaisance EcologiqueVoiles & cerfs-volants tracteurs
La Navigation EcologiqueGestion électrique à bord
La Green PlaisanceBatteries marines
Plaisance Econo-logiqueEclairage à bord
Gestion du froid à bordGestion du Froid à bord
La Plaisance EcologiqueLa propulsion électrique
Une plaisance plus écologiqueBateaux promenade électriques

Préserver le milieu
La Plaisance EcologiqueGuide navigation éconologique
Cargos EcologiquesImpact fioul lourd
Le gasoil EcologiqueLe gasoil non routier (GNR)
Préservation du milieu aquatiqueDraguage et fauchage durables
La Plaisance EcologiqueGestion de l'eau à bord
Plaisance écoloTraitement des eaux noires
Plaisance éco-responsableGestion des eaux grises
Pratiquer une plaisance plus écologiqueGestion des déchets de bord
La Plaisance EcologiqueEcluses & environnement
La Plaisance EcologiqueL'Eutrophisation de l'eau
Une plaisance plus EcologiqueBonne pratique du Mouillage
Une plaisance plus EcologiqueCroisières maritimes écologiques
La Plaisance EcologiqueLe Grenelle de la mer
Le Pavillon BleuLe Pavillon Bleu
Manifeste pour une navigation plus eco responsableTourisme fluvial écologique
Promotion d'une plaisance plus écologiqueImpact CO² & NO² sur océans
La Plaisance EcologiqueMarées Noires

Trucs & astuces
Trucs de plaisanciersTrucs et astuces pour bateaux
Bateaux électriquesRemotorisation électrique
Antidérapants pour bateauxAntidérapant pour ponts
Entretien des bois d'un bateauEntretien et réfection bois
Peinture écologique des bateaux de plaisancePeintures marines
Double vitrage bateauxIsolation et double-vitrage
Acheter un bateau neuf ou d'occasion ?Acheter neuf ou d'occasion ?
Monter une voile sur un trawlerAdaptation voile sur vedette
Osmose des coquesOsmose des coques
Rouille des coquesDossier rouille
Electrolyse des coquesL'électrolyse des coques
Entretien du moteur bateauEntretien du moteur
Rendre son bateau autonome en eauAutonomie en eau
Passer sous pavillon belgePavillon belge
Le club des possesseurs de bateaux NicolsClub "Nicols"

Comprendre
Dictionnaire de la Plaisance écologiquePetit lexique de la batellerie
Lexique de la marine à voile écologiquePetit lexique de la marine
La Plaisance EcologiqueHélices et propulsion
La météo et les vents marinsVents & Météo marine
La Plaisance EcologiqueTout savoir sur la VHF
Code maritime des pavillonsCode des pavillons
Classement des bateaux de PlaisanceCatégories plaisance
Classement des bateaux de commerceClassement commerces
Comment participer à la gestion de son portGestion des ports
La sortie NMEA 183La sortie « NMEA 183 »
La Plaisance EcologiqueCalcul taxe passeport maritime
La Plaisance EcologiqueBibliographie
La Plaisance EcologiqueCanal du Nivernais
La perle des canaux de BourgogneCanal de Givry

Vivre
Comment bien choisir son assurance bateauAssurance Plaisance
Comment concilier plaisance et handicapPlaisance & handicap
Carnets de bord croisièreCarnets de croisière
Paroles et radios de Chants de marinsChants de marins
Comment passer les écluses en toute sécuritéPassage des écluses
Les camps nautiques pour jeunes à bord des Mandarines sur le Canal du NivernaisLes Bateaux-colo
Le rendez-vous bisannuel des vieux gréements à SèteEscale à Sète 2012
Produits d'entretien naturelsProduits d'entretien
Forums nautiques pour plaisanciersForums nautiques
Vivre à bord d'une pénichePéniches-Logements
Comment faire du pain à bord en croisièreFaire son pain à bord
Comment participer à la gestion de son port de résidentAssoces plaisance
Evénements PlaisanceAgenda Plaisance
Les coups de gueule des navigateursCoups de corne !
Scènes nautiques étonnantesScènes étonnantes

Services
Tarifs et conditions de la vignette plaisanceVignette 2013
La co-navigationLa co-navigation
Calcul d'itinéraire plaisance fluvialeCalcul d'itinéraires
Calcul des marées et des courantsCalendier marées
Entretien moteur de son bateauEntretien moteur
Comment bien hiverner son bateauHiverner son bateau
Trouver les coordonnées des marques nautiquesCoordonnées des marques
Jeu de simulation navigationShip Simulator
La Plaisance EcologiqueLiens
La Plaisance EcologiqueAgenda écologique
La Plaisance EcologiqueImmobilier écologique
La Plaisance EcologiqueContact

Page Facebook de Plaisance Ecologique

Nous aider ?

Chantier nautique alternatif du Centre


Antidérapants pour bateaux.

Antidérapant à base d'enrobé de sable sur le pont avant d'un bateau La sécurité des navigants passe aussi sur un bateau par la limitation des risques de glissade sur les ponts et coursives extérieures.
En effet, rien de plus dangereux qu'un pont recouvert de la rosée du matin, par temps de pluie ou lors du passage d'une écluse "qui pisse" pour garder son équilibre lors de manoeuvres ou de déplacements.
Les solutions employées jusqu'à présent consistent à :
- appliquer sur ces surfaces sensibles de la peinture antidérapante...
- recouvrir les ponts de bois type teck,
- coller des surfaces caoutchoutées à picots...



Force est cependant de constater que :
- la peinture antidérapante améliore la situation, mais ne présente pas une surface suffisamment rugueuse.
- le bois demande un gros entretien et surtout, lorsqu'il est collé sur du métal ou du plastique, est l'occasion d'une dégradation de la surface porteuse compte-tenu de sa différence de dilatation avec ces matériaux (généralement lorsque l'on s'en rend compte, il y a déjà du mal de fait.
- les tapis à picots caoutchoutés collés restent une solution efficace mais ne convient pas à tous d'un point de vue esthétique et de contact...


Faire son antidérapant
Notre solution
Créer un enrobé à partir de sable.
L'intérêt de cette méthode est :
- son faible coût de revient,
- un très beau fini,
- sa solidité,
- la possibilité de faire des retouches partielles facilement.

Le sable nécessaire à l'enrobé est prêt à l'usage Préparation
Les surfaces à traiter
Préparer les ponts ou coursives à revêtir comme pour une peinture classique :
- ponçage ou sablage,
- antirouille éventuel,
- résine époxy pour rattrapages éventuels de surface,
- couche d'apprêt.

Les ingrédients
- une bonne peinture de finition dure (gel coat),
- du sable fin de rivière (le sable de littoral va poser à terme une évolution chimique, due au sel),
- un petit rouleau.

Tamisage du sable
Un premier tamisage s'impose avec une maille de 4 mm.
Tamisage du sable de rivière Effectuer ensuite un second tamisage avec une maille d'1 mm.
Réserver le produit obtenu.
Remarque : l'achat de sable de carrière ou de rivière produit industriellement convient moins bien, à cause de la granulométrie trop constante (les plus petites particules sont lavées et donc plus présentes dans le produit livré).

Mise en oeuvre
- passer une première couche généreuse de top-laque, au petit rouleau.
- immédiatement, saupoudrer le sable le plus régulièrement avec une petite passoire à thé.
Remarque : le meilleur résultat est obtenu par un opérateur qui roule et un autre qui sable immédiatement.
- laisser sécher,
- brosser à avec une brosse mi-dure, les grains qui n'ont pas collé,
- faire les ajouts éventuels, sur les parties moins denses en granulés (laque + saupoudrage),
- laisser à nouveau sécher,
- passer une ou deux couches de finition (chaque couche supplémentaire atténuera le relief final).

Un petit pas à pas en photo des opérations :

Passage de la couche d'accroche de peinture  Saupoudrage du sable sur peinture fraîche

Résultat accroche enrobé sable/ peinture  Brossage de l'enrobé avant recouvrement peinture

Recouvrement peinture de l'enrobé sable  Résultat final de l'enrobé anti-dérapant

Une variante consiste à se passer de tamisage fin et de recouvrir la première couche d'accroche complètement avec du sable sans tamisage fin, puis de balayer ce qu'il y a en trop avant de passer les couches d'enrobage, comme décrit ci-dessus.
Voici ce que cela donne :
Variante d'enrobé antidérapant sable/peinture

Ce process de peinture antidérapante à base de sable et son reportage sont dus à Paul de Haut.


Autre revètement anti-dérapant...
Le liège, extrait de l'écorce des chênes, présente de sérieuses qualités exploitées dans différents domaines et notamment dans l'isolation.
Variante anti-dérapant à base de bouchons de liège Charles Liurette a décidé de le tester sur son "Blue-Star" comme ingrédient de base pour créer des surfaces anti-dérapantes (pont, passe-avant...).
Tout le port de Nevers lui a gardé ses bouchons en liège ; dès que le stock constitué a été suffisant, la phase préparatoire a pu être lancée.
L'intérêt écologique de ce système anti-dérapant est le réemploi de bouchons destinés à la poubelle initialement, même si le volume ainsi réutilisé reste très faible.

A partir de rondelles de bouchons de liège
Une partie du stock a été découpée en rondelles d'environ 5 mm d'épaisseur, posées de façon jointive directement sur un lit de résine époxy bi-composants.
Après le temps de séchage nécessaire, l'ensemble est poncé.

Variante anti-dérapant à base de liège broyé A partir de poudre de liège
Une autre partie a été broyée au mixeur, puis là encore saupoudrée sur un lit de résine époxy bi-composants.
L'ensemble sera également poncé après séchage, mais plus légèrement afin de garder la rugosité nécessaire à sa fonction antidérapante.

La caractère antidérapant des surfaces traitées est indéniable, et l'aspect esthétique est agréable.
Comment vont-elles réagir aux agressions du soleil, de l'eau, du gel, des moisissures ou embruns ?
Seul le temps apportera une réponse à ce sujet et nous ne manquerons pas de vous tenir au courant sur cette page.


Les mauvais plans à éviter
Les idées les plus farfelues circulent sur les pontons à propos de l'entretien des bateaux.
Un de nos camarades de ponton s'était-il laissé convaincre par un marin sétois que le meilleur antidérapant était de mélanger du gros sel à sa peinture de pont pour obtenir un "super anti-dérapant".
Inutile de vous décrire dans les détails le résultat de cette expérience, si ce n'est qu'il a dû reponcer tout son pont, neutraliser les points de rouille générés par cette "tambouille" saline, et passer à un autre produit anti-dérapant...


Forum
Je suis tombée sur votre article sur les revêtements anti-dérapant. J'avais sur un premier bateau fait la technique du sable. Mais pour des raisons de confort et d'isolation phonique j'aimerais tenter le liège sur le nouveau destrier. Comment on évolué vos expériences ? Qu'est ce que ça a donné ?
M.A
Réponse
Pour ce qui est de la technique du sable enrobé, 7 ans après, c'est toujours pérenne. On peut améliorer le confort en rajoutant une ou plusieurs couches de peinture par dessus, mais en perdant en "grippe".
Pour le liège, je crois que la piste a été abandonnée, mauvaise tenue et vieillissement dans le temps.


Autres liens connexes
- Peintures pour bateau



[Amis du Canal de Givry] [Aventuriers du Web] [Ecologie au Féminin] [Ecologie Appliquée] [Esotérisme] [France Immo Express] [Immobilier Ecologique] [Santé & Ecologie] [Des Chevaux & des Hommes] [LEDs Distribution] [Voix des Amognes] [Mon Avis] [Musique Passion] [Nièvre Passion] [Ma sécurité] [Les Ferronniers] [E-nigmes]

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.