Santé et ecologie : les polluants domestiques
Accueil l'eau L'alimentation L'air Les ondes Les poussières Matériaux
Les pollutions intérieures de l'habitat Pollutions intérieures
principaux polluants domestiques Polluant domestique
Risques des courants et champs magnétiques Pollutions électriques
Risques des téléphones portbles Téléphone portable
Les dangers d'un éclairage mal adapté Eclairage
Choisir une décoration non toxique Décoration
Comment choisir un ameublement sain Ameublement
produits d'entretien de la maison non toxiques Produits entretien
Les Cosmetiques non toxiques Produits beauté
Les aliments qui nous empoisonnent Alimentation
Conséquences des OGM dans notre alimentation OGM & santé
Ces médicaments qui nous rendent malades Médicaments
Comment pratiquer une cuisine non toxique La cuisine
La filière bio Les produits bio
insecticides naturels et bios Les insecticides
Chauffage pour un habitat sain Le chauffage
Une ventilation non toxique La ventilation
Construire un habitat sain Maisons écolos
Responsabilités des artisans du bâtiment Artisan Responsable
Les vêtements non toxiques les vêtements
Comment choisir les jouets de vos enfants Les jouets
Systéme d'alerte de la Communauté Européenne pour la consommation d'objets manufacturés Le RAPEX
Une question, un renseignement sur l'habitat sain Les Nanoparticules
Actualité habitat sain La géobiologie
Expertise habitat et vie sains Bibliographie
Annonces immmobilières écologiques Achat Immo Ecolo
Liens et partenaires en écologie et santé Liens


Nous sommes sur Facebook,
Alors rejoignez-nous et partagez...

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.

POLLUANTS DOMESTIQUES


Nous sommes tous consommateurs de peintures, lasures, vernis et autres traitements décoratifs ou protecteurs de nos bois et murs que nous introduisons dans nos logements, nos maisons et nos bureaux...
Nous y installons tous des produits, dont nous nous servons tous les jours ou avec lesquels nous sommes en contact direct, ainsi que nos enfants.
Nous ignorons pourtant tout des réels constituants et des procédés de fabrication de ces matières ainsi que leurs effets sur la santé (près de 100.000 molécules différentes dont seulement 3.000 environ dont les conséquences sur la santé ont été étudiées).
La chaleur et l'humidité favorisent le dégagement et la dilution dans l'air des substances volatiles dangereuses.



Principaux polluants domestiques

Les produits chimiques
Beaucoup d'entre eux (issus de la chimie synthétique) sont nocifs ou dangereux. Nous sommes plus exposés que nous le croyons à des produits chimiques : dans nos maisons, nos écoles, dans l'air que nous respirons, l'eau et la nourriture que nous ingérons.
Certains d'entre eux deviennent particulièrement toxiques par bio-accumulation et restent dans notre corps parce qu'ils ne se décomposent que très lentement ou même pas du tout.
Ils peuvent interférer avec notre système hormonal, provoquer le cancer,
altérer notre système génétique ou affecter l'intelligence et le comportement de nos enfants.

Voici un petit état des lieux peu réjouissant des principaux polluants domestiques mettant en relation : les molécules incriminées, l'endroit où elles se nichent et leur implication sur la santé !
(Ce tableau n'est pas limitatif car l'état des connaissances actuelles met en cause plusieurs milliers de molécules...)

Emission Votre Maison
Ecouter l'interview sur RMC de Paul de Haut dans l'émission "Votre Maison"


Molécule produit lieu danger
Paraffines chlorées mastics sanitaires... S de Bain de l'hormone thyroïdienne
Parabens savon, gels douche, shampoings, crèmes... S de Bain perturbation du système endocrinien
Formaldéhyde peintures, meubles, colles...
partout
cancérigène, corrosif et allergène
draps, matelas chambres
Cadnium rideaux, chaussures... partout cancérigène
PFC (composés perfluorés)

poêles anti-adhésive (téflon), revêtement de vêtements, vestes (gorefex)...

cuisine perte de mémoire, atteintes du foie et cancers...
Retardateurs de flammes bromés téléviseurs, électroménager, ordinateurs, meubles... salon, cuisine, bureau, S de Bain perturbation du système hormonal, du développement cérébral, de la reproduction, cancers...
Biphénol A boites de conserve, tétines de biberon cuisine perturbation du système hormonal
CDV (Composés Volatils Organiques) matelas chambre irritation des yeux, de la gorge et des poumons
Phtalates jouets en plastique
revêtement de sols en vinyle
partout perturbation du système hormonal et des testicules.


De nouvelles directives
En décembre 2006, l'Union Européenne se dote d'une nouvelle législation (réglementation Reach signifiant : Enregistrement, Evaluation, et Autorisation des Substances Chimiques) pour contrôler les produits chimiques contenus dans tous objets de consommation courante, soupçonnés d'être responsables de nombreuses atteintes à la santé publique.
D'ici à 2018, elle obligera à enregistrer et étudier l'impact sur la santé de 30.000 substances supplémentaires fabriquées ou importées en Europe pour des quantités dépassant une tonne.
Nouveauté importante :
Ce ne sera plus aux autorités sanitaires de démontrer la nocivité de ces produits, mais aux industriels de prouver leur sûreté pour la santé publique.


Des produits alternatifs
Il existe aujourd'hui une large gamme naturelle de produits pouvant convenir à tous les usages domestiques du particulier comme du professionnel :
- peintures,
- antirouilles,
- lasures,
- laques,
- huiles et produits d'entretien,
- vitrificateurs,
- cires,
- enduits et apprêts muraux,
- colles, mastics, siccatifs, décapants.
Ces produits non issus de la pétrochimie et garantis sans métaux lourds, existent pour différents supports (minéraux, plâtre, bois, fer.) et il suffit d'y adjoindre des pigments colorés adaptés pour obtenir toutes les nuances chromatiques souhaitées.

Protéger sa santé
La grande majorité de ces produits industriels, si leur efficacité n'est pas à remettre en question, libèrent dans l'air pendant des années des substances toxiques.
Ces substances (diluants, solvants.) sont la cause de pas mal d'allergies, et leur impact sur la santé n'est pas anodin.

Protéger notre environnement
Ces produits devenus aujourd'hui abordables en comparaison des produits classiques de qualité équivalente, participent largement à la préservation de notre environnement, grâce :
- à des matières premières renouvelables par la nature,
- à des techniques de fabrication et d'emballage propres, évitant entre 50 à 80% de rejets dans l'eau, dans l'air et de déchets ultimes,
- à des méthodes de production consommant peu d'énergie.


Isolants dangereux
Vouloir isoler son logement est un geste écologique, puisqu'il permet d'économiser de façon non négligeable sa consommation d'énergie et donc sa facture de chauffage.
Beaucoup de maisons ont une isolation utilisant du polystyrène, et ses dérivés, qui relâchent au fil du temps sous forme de poussières ou gazeuse, leurs constituants, colles ou solvants, créant au mieux des allergies, et au pire des pathologies plus graves pour la santé.
Il est donc recommandé d'utiliser des isolants naturels (liège, laine de roche, terre) de plus en plus facilement disponibles aujourd'hui et palliant ces inconvénients.
De nouvelles façons de construire sa maison, intègrent dés sa conception l'emploi de matériaux naturels à fort pouvoir d'isolation. Ces solutions peu coûteuses par rapport à des constructions traditionnelles (maisons en paille et/ou en bois) présentent en outre l'avantage de pouvoir être menées, par le propriétaire lui-même, après un stage de formation ! (voir lien spécifique sur ce sujet).


Revêtements dangereux
De même, de nombreux revêtements de sol ou muraux synthétiques "relâchent" tout au cours de leur vie des gaz ou poussières résiduels peu recommandables pour la santé à l'intérieur de nos maison. (moquettes, parquets, linos, isolants, lasures, peintures...)
Attention ! Nous ne le rappelerons jamais assez : tout ce qui augmente la chaleur (planchers chauffants...) et l'humidité au contact de ces matériaux favorise la diffusion des COV (composés organiques volatiles) !

Mobilier dangereux
Il est facile à comprendre que tout élément d'ameublement constitué de particules de bois (agglomérés), de colles synthétiques, recouverts ou non de stratifié, laissent échapper eux aussi des vapeurs de solvants ou matières volatiles régulièrement. Il est donc fortement déconseillé de les introduire dans la décoration intérieure de sa maison.
Préférez-leur des meubles en bois massif ou constitués de matériaux stables !


Autres polluants domestiques
Fumée passive
Les méfaits du tabac pour les fumeurs sont maintenant bien connus !
Les fumeurs ne sont pas toujours conscients du risque important qu'ils font subir à leur entourage, qui respire leur fumée.
Le tabac est pourtant aujourd'hui en France un des principaux polluants domestiques.

Insecticides ménagers
Les pesticides contaminent aussi l'air des logements !
Les responsables sont : les insecticides, antipoux, puces, cafards, antiparasitaires pour chiens, chats, produits de traitement du bois...
Selon un article émanant de la recherche française et publié dans Occupational and Environmental Medicine 2006, les insecticides ménagers peuvent augmenter le risque de leucémie.


Mise en garde
L'Association "Asthme et Allergies" vient d'éditer une plaquette présentant les principaux allergènes et polluants présents dans l'habitat : acariens, blattes, monoxyde de carbone, tabac...


Plantes dépolluantes
Un certain nombre de plantes ont la capacité à absorber des gaz toxiques ou polluants.

On parle beaucoup des plantes et de leur pouvoir "dépolluant" de l'air intérieur des logements.

Qu'en est-il réellement ?
Selon les plus récentes études, l'action épuratrice de l'air par les plantes est très loin d'être aussi importante que ce qui est annoncé dans beaucoup de magazines ou de jardineries.
Par ailleurs, il est fortement déconseillé de les installer dans les chambres sauf les plantes à métabolisme photosynthétique de type crassulacéen (CAM) (opuntia, ficus, caoutchouc) qui fixent le CO² la nuit.
En effet, pour ce qui concerne les autres et en l'absence de lumière, la photosynthèse s'arrête ; les plantes rejettent alors du gaz carbonique et absorbent l'oxygène, tout en restituant dans l’air de l’humidité.

Quelques plantes "dépolluantes" assez faciles à trouver :
Plante araignée, fougère de Boston, Ficus, spatifilium, pothos, caoutchouc, palmiers, philodendron, dracaena, cyclamen…

chlorophytum  Potos
Un Chlorophytum & un Pothos



Lexique des polluants domestiques
Allergie
Réaction excessive de l'organisme suite à une stimulation particulière due à une substance connue sous le nom d'allergène. Les gens qui ont des allergies sont souvent sensibles à plusieurs allergènes, comme la poussière, le pollen, la fumée de tabac, certains produits ménagers et certains pesticides.

A.P.F.O
L'acide perfluorooctanoïque appartient au groupe des composés perfluorés (P.F.C).
Certains PFC ont été utilisés pendant des décennies pour fabriquer des produits résistant à la chaleur, à l'huile, aux tâches, aux graisses et à l'eau.
L'A.P.F.O est utilisé dans les revêtements anti-adhésifs de certains ustensiles de cuisine et certains vêtements de pluie. Plusieurs études scientifiques ont montré qu'il présente des risques pour la santé et le développement des bébés et des enfants.

Asthme
L'asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires. L'exposition à certaines molécules ou à des produits chimiques irritants : fumée du tabac, pesticides, peintures, produits de coiffure... peut provoquer de l'asthme. Ce grave problème de santé publique affecte maintenant des millions d'adultes et d'enfants dans le monde.

Baisse de fertilité
L'infertilité est une perturbation du système reproducteur diagnostiquée quand un couple ne parvient pasà avoir d'enfant après une année de rapports non protégés aux moments censés être les plus propices pour procréer ou lorsque la femme souffre de plusieurs fausses couches. Des études scientifiques convergentes prouvent que la fertilité est en baisse chez les hommes ayant été exposés à certaines substances chimiques.

Benzène
Composant de produits dérivés du charbon et du pétrole que l'on le trouve dans l'essence et d'autres combustibles. Il est aussi produit pendant la combustion.
Le benzène est également utilisé dans la fabrication de matières plastiques, de détergents, de pesticides et autres produits chimiques. Il a été associé à certains types de cancer, dont la leucémie.

Bioaccumulation
Il s'agit de l'accumulation d'une substance (souvent toxique), dans différents tissus d'un organisme vivant. Les substances qui sont bioaccumulables sont persistantes dans l'environnement, elles ne se décomposent pas, mais plutôt s'accumulent dans notre corps et dans la faune et la flore.

Bisphénol A (ou BPA)
Substance chimique synthétique présent dans les plastiques en polycarbonate (PC) des produits de consommation courante : revêtement des boîtes de conserve et des bouteilles en plastique.
Le BPA peut être relargué de la conserve ou du flacon et contaminer les denrées alimentaires qui s'y trouvent. C'est un perturbateur endocrinien (du système hormonal).

Bronchite
La bronchite est une inflammation aiguë des bronches. Elle se produit lorsque vous inspirez des fumées ou des poussières qui irritent les poumons. Les solvants chimiques et la fumée de tabac peuvent provoquer des bronchites aiguës.

C.M.R
Dénomination abrégée des substances chimiques pouvant provoquer le Cancer), Mutagènes (pouvant endommager l'ADN), et Reprotoxiques (nocifs pour la reproduction humaine, peuvent engendrer des fausses couches ou des malformations congénitales).

D.D.T (Dichloro diphényl trichloroéthane)
Pesticide organochloré (OCP) interdit d'utilisation en Europe.
Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé le DDT dans le groupe 2B ce qui signifie qu'il « peut être cancérigène pour l'homme ».

D.E.H.P ou Di (2-éthylhexyl) ou Phtalate
Composé chimique couramment utilisé pour ramollir le PVC dans les produits de
consommation et certains équipements médicaux à usage unique. Il peut être relargué du PVC et a été inscrit comme CMR (Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique) par l'Union Européenne car il est toxique pour la reproduction.

Effet cocktail
Effets touchant les personnes exposées à un mélange de substances chimiques. Les tests sur les polluants étant en général effectués de manière séparée, substance par substance, sans tenir compte des effets combinés des différents produits chimiques. Personne ne sait actuellement qualifier et quantifier l''« effet cocktail » des toxiques contenus dans notre environnement ou dans notre corps.

Exposition
Lorsque des produits chimiques toxiques (d'origine industrielles, agricoles ou à travers les produits de consommation courants) sont relâchés dans l'environnement, ils peuvent pénétrer dans notre organisme par 3 voies :
- la respiration (vapeurs, odeurs, particules fines...)
- l'ingestion (eau et aliments)
- la peau (produits cosmétiques.
C'est ainsi qu'ils risquent d'intoxiquer nos organes et leur fonctionnement.

Oxybenzone (benzophénone)
Produit chimique utilisé comme ingrédient dans les écrans solaires et autres cosmétiques à cause de sa capacité à absorber les rayons ultraviolets (UV-A). L'oxybenzone facilite aussi la pénétration d'autres produits chimiques dans la peau.
Au sein de l'UE, les produits destinés à la protection de la peau qui ont 0,5 % ou plus d'oxybenzone doivent être étiquetés. Il reste de nombreuses lacunes dans les données sur la sécurité de l'oxybenzone et ses effets toxiques sur la santé.

P.B.D.E (diphényléthers polybromés)
Composés chimiques dits « retardateur de flamme » ajoutés aux matières plastiques, aux tissus d'ameublement et aux mousses synthétiques afin de les rendre difficilement inflammables. Alors que l'EPA (Environmental Protection Agency) a classé ce polluant organique persistant (POP) comme cancérigène possible alors que le CIRC ne l'a pas classé ne l'a pas encore fait au motif que les données seraient insuffisantes.
Nous sommes exposés à ce type de produits chimiques principalement par inhalation, ingestion et contact cutané avec les poussières domestiques. Parce que les PBDE peuvent se dissoudre facilement dans les graisses, ils peuvent s'accumuler dans les tissus adipeux et le lait maternel, et peuvent donc être transmis aux bébés et aux jeunes enfants.

P.C.B (Biphényles Polychlorés)
Appartiennent au groupe de substances chimiques synthétiques de 209 molécules, connues sous le nom de “congénères” (les produits commerciaux étant des mélanges de ces molécules).
Ils sont ainsi très utilisés comme lubrifi ants et refroidisseurs des équipements électriques (transformateurs, condensateurs) et comme fluides caloporteurs ou retardateurs de flamme.
Dangereux, persistants et bio-accumulables, une exposition chronique à de faibles concentrations de PCB peut endommager le foie, engendrer des anomalies reproductives, perturber le système immunitaire et le système nerveux central ainsi que le système hormonal et déclencher des retards développementaux et intellectuels chez les enfants. Malgré la restriction assez sévère de leur utilisation et l'interdiction de leur production au sein de l'UE depuis 1985, les PCB sont retrouvés couramment dans le sang humain, les tissus graisseux et le lait maternel.

Pesticides
T
erme générique pour désigner des produits chimiques ayant la capacité de tuer certains organismes indésirables. On répertorie parmi les pesticides :
- les herbicides (pour se débarrasser de certaines plantes indésirables),
- les insecticides (pour tuer les insectes),
- les fongicides pour lutter contre certains champignons (moisissures).
Les pesticides présentent aussi la propriété de s'accumuler dans notre corps tout au long de notre vie.
L'exposition professionnelle aux pesticides (par l'agriculture, le jardinage, etc.) peut accroître le risque d'avoir des problèmes de reproduction ou encore de développer certaines maladies comme la maladie de Parkinson.
L'exposition in-utero du phoetus à des traces de pesticides peut entraîner
un risque accru de développer des malformations, maladies chroniques ou des dysfonctionnements de l'enfant.

P.F.C
Ces composés Perfluorés dont fait partie l'APFO sont utilisés comme revêtement anti-adhésif pour les ustensiles de cuisine et dans les boites de fast-food, les tapis, le mobilier, ainsi que d'autres produits domestiques.
Des études récentes indiquent qu'ils induisent un retard du développement des bébés (des mères ayant des niveaux détectables d'APFO dans leur sang ont donné naissance à des bébés physiquement plus petits).

Phtalates
Ce groupe de produits chimiques utilisés dans des centaines de produits courants : jouets, revêtements de sol ou muraux en vinyle, détergents, huiles lubrifiantes, emballages alimentaires, produits pharmaceutiques, poches de sang et tubes médicaux, produits de beauté (vernis à ongles, laques, savons et shampooings...)
Ce sont des perturbateurs endocriniens pouvant interagir avec les hormones.
Une inquiétude particulière existe au sujet de leur effet sur les hormones sexuelles (oestrogènes chez les femmes et androgènes chez les hommes) en raison de leur importance dans le développement du système reproducteur.

Perturbateurs hormonaux ou endocriniens
Officiellement référencées sous le nom de perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques ont la capacité d'imiter les hormones ou d'interférer avec les systèmes hormonaux des êtres vivants, en particulier avec les hormones thyroïdiennes et les hormones sexuelles. Le système endocrinien est composé de glandes comme l'hypophyse et la thyroïde qui sont responsables de la synthèse de certaines hormones.

P.O.P
Les Polluants Organiques Persistants, sont des substances toxiques rejetées dans l'environnement par toutes sortes d'activités humaines.
Ils persistent longtemps dans l'environnement et ils ont des effets néfastes sur la santé des hommes, de la faune et de la flore, et des écosystèmes en général.

Substance toxique
Dénomination d'une substance considérée comme toxique si elle représente une menace pour la santé humaine et animale en général. Certaines substances toxiques peuvent être rapidement éliminées de notre corps ou de l'environnement, contrairement à celles qui sont P.B.T (persistantes, bioaccumulables et toxiques) qui sont extrêmement préoccupantes.

Toluène
Ce dérivé du benzène est utilisé dans ldes peintures, les solvants, les vernis à ongle, les laques, les colles, les produits en caoutchouc et dans certains procédés d'impression et de tannage du cuir.
Il peut avoir à court et à long terme des effets néfastes sur la santé. L'inhalation
de toluène peut causer l'euphorie, des étourdissements, une confusion mentale et avoir des effets à plus ou moins long terme sur le système nerveux central et de nombreux autres organes. L'exposition de la femme enceinte à cette substance peut influer sur le développement neurologique de son futur enfant.

(Extraits de la plaquette d'information de l'ONG "M.D.R.G.F" - Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures.)


Voir également
- Dossier "grand public" publié dans Télé-Star
- Un ameublement non toxique





Sujets abordés : santé & écologie, habitat sain, polluants domestiques, pollutions intérieures, toxicité de l'eau, toxicité des aliments, toxicité des matériaux, toxicité des produits d'entretien, toxicité des cosmétiques, Rapex, risques liés aux nanoparticules, dangers présentés par les solvants, pourquoi votre décoration peut être toxique, meubles toxiques, informations sur la géobiologie, courants et champs electromagnétiques, risques des hyperfréquences, patch téléphones portables, boucliers électromagnétiques, ondes dangereuses, les COV, les COP, allergènes domestiques, pollutions du bruit.

Les POLLUANTS DOMESTIQUES et leurs CONSEQUENCES sur la SANTE...