L'Ecologie et les femmes
Accueil Maternité Enfance Hygiéne Beauté Consommation Maison
L'ecologie féminine Hygiéne au quotidien
Une hygiéne intime respectueuse de son corps et de l'environnement Hygiéne intime
L'écologie féminine Soins & Beauté
L'écologie féminine J'attends un petit...
L'ecologie féminine Mon bébé
L'écologie féminine Il a grandi !
L'eco-consommation Jeux et jouets
L'ecologie féminine Faire les courses
L'ecologie féminine Nourrir sa famille
L'écologie au féminin Santé au Naturel
L'ecologie féminine Vêtements & Mode
L'écologie féminine Entretenir le linge
L'ecologie féminine Equiper & décorer
L'ecologie féminine Entretenir sa maison
L'ecologie féminine L'esprit récup
Bancs essai ecologie féminine Tests de produits
L'ecologie au féminin Les transports
L'ecologie féminine Mon jardin
Labels écologiques Labels écologiques
L'ecologie féminine Actualités Conso
L'ecologie féminine Contact
Publications sur l'ecologie féminine Bibliographie
L'écologie féminine et la presse Les Médias en parlent
L'ecologie féminine Immobilier Ecologique
L'écologie féminine Liens
L'ecologie féminine Agenda écologique
L'écologie féminine Agenda Vide-greniers

Traduire le site :

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.

VETEMENTS & MODE...


S'habiller écologique, c'est tendance...Les vêtements représentent une part non négligeable de notre budget et peu d'entre nous sont totalement hermétiques à la mode !
Mais savons-nous exactement ce que contiennent nos vêtements, au niveau des fibres, des teintures, et des différents traitements qu'ils reçoivent ?
Et si là encore, nous choisissions pour cette "Deuxième peau", des éléments plus naturels, plus sains et écologiques ?


1 - Les vêtements

Il est très difficile de connaître l'exacte composition chimique des habits que nous portons !
Savez-vous que :
- la plupart des tissus contiennent des formaldéhydes,
- leurs boutons : des phtalates ?
- les cotons : des résidus de pesticides et d'engrais ?
- les couleurs et impressions qui nous plaisent tant sont loin d'être naturelles ou non toxiques ?
- les cuirs sont tannés au chrome ?


* Des fibres plus naturelles
Pour y remédier, notre choix s'élargit avec des produits réalisés à partir

:

- de fibres issues de l'agriculture biologique, ou naturelles provenant de cultures non intensives (chanvre, lin, roseau, bambou...)

- de couleurs obtenues par des teintures naturelles, sans métaux lourds fixées par des procédés non toxiques

- avec des boutons en nacre, bois, os...
Chemise en coton bio
Le coton bio est donc entré dans la confection depuis quelques années notamment avec la découverte par le grand public des désastres engendrés par la culture intensive du coton.

Du coup, réclamé par les consommateurs, il intègre des marques de confection pour bébé, pour adulte, de linge de maison : il est meilleur pour notre environnement et certainement pour notre peau !

Ce coton bio est labellisé (voir page sur les labels), et vous le trouverez de plus en plus chez vos commerçants habituels, en VPC et beaucoup sur Internet.

- le chanvre
Il est de retour ! Enterré avec son image baba cool des années "Love & Peace", voilà qu'il ressuscite à l'occasion de nos angoisses écologiques !
C'est l'exemple type de la fibre naturelle issue d'une plante vigoureuse qui ne nécessite pas de traitement et peu d'eau.

Il est utilisé en confection, mais surtout en bagagerie, grâce à la solidité de sa fibre, et même en cosmétique.

- Le lin
Une autre plante ancienne, de culture aisée, entièrement valorisable, qui est très utilisée en confection "écologique"


* Des produits issus du règne animal

- la laine et la soie
Deux fibres naturelles par excellence !
Dans leurs cas, se pose le problème des traitements et des teintures qui leurs sont appliqués. Pour l'instant, pas de label pour elles, mais vous pourrez cependant trouver de la laine siglée Demeter (voir label)

- le cuir
Naturel, mais majoritairement tanné au chrome, ce traitement pollue gravement l'eau et les sols notamment lorsqu'il est réalisé dans des pays comme l'Inde, qui ne sont pas équipés de système de retraitement.

Deux alternatives écologiques existent :
- le cuir écologique : il est tanné avec des extraits végétaux (acacia, châtaignier, mimosa..).
Il commence à être utilisé dans les chaussures, mais pas encore dans la confection ni l'ameublement.

- le cuir végétal : un tissu imprégné de latex naturel et fumé au four. Il sert dans quelques marques de chaussures.

Attention ces deux appellations faisant leur apparition, leurs caractéristiques ne sont pas encore bien fixées, ni d'ailleurs labellisées !


* Des fibres plus écologiques
Ces nouvelles fibres, utilisent une matière première naturelle et sont souvent biodégradables.
Pas toujours labellisées, elles sont produites de façon plus respectueuse que leurs ancêtres de l'environnement et de la santé des consommateurs !

Par exemple :

- le lyocell (ou tencel), une fibre cellulosique biodégradable issue du bois de forêts autrichiennes. Elle est labellisée OëkoTex et Ecolabel Européen.

- le Lenpur, une autre fibre cellulosique issue du bois d'élagage de pin blanc de Canada ou de Chine.
Cette fibre douce et brillante est aussi appelée cashmere végétal et utilisée pour les sous-vêtements ou certains vêtements de sport.

- le Micromodal, toujours une fibre cellulosique, mais issue de hêtres provenant de forêts gérées durablement. Egalement adapté à la lingerie, c'est une fibre distinguée par trois labels.

Vous connaissez peut-être aussi :
- la fibre de bambou, de plus en plus utilisée dans le linge de maison.

- la fibre de maïs, utilisée sous le nom d'Ingéo dans la literie, les oreillers et les couettes. Mais la culture du maïs posant un certain nombre de problèmes environnementaux, on peut légitimement se demander quel sera son avenir.

Et les plus récentes :
- la fibre de soja, Soycel, dont la culture est assez aisée mais qui nécessiterait le recours aux OGM...

- la fibre de lait, réalisée à partir de la protéine du lait ; c'est une innovation française !

Les fibres enrichies d'éléments marins :
- le Seacell comportant de la poudre d'algues

- le Crabyon, réalisé à partir de chitine issu de la carapace de crustacés. Des sous-vêtements sont déjà proposés à partir de cette fibre pour des personnes à la peau particulièrement sensible.


* Les fibres recyclées
Un autre angle pour aborder la conception d'un vêtement, c'est utiliser une fibre issu du recyclage.
Cette filière est en plein développement puisque notre tri sélectif permet de créer une fibre aboutissant à un tissu polaire !
De même, la collecte de textiles usagés en polyester permet de créer une nouvelle fibre de polyester sans gâcher la précieuse matière première qui la constitue : le pétrole.


* Et l'occasion ?
Toujours une bonne solution dans le but "d'économiser" les ressources naturelles et diminuer le poids environnemental de nos vêtements.

Aujourd'hui c'est très facile d'y avoir accès, tout le monde s'y met (associations, paroisses, centres sociaux, particuliers) dans les brocantes ou les magasins de troc.
Renseignez-vous il y a certainement ce type de manifestations près de chez vous.

Cliquez sur ce lien pour connaître les principales dates de puces et vide greniers



2 - Les chaussures

Sandale écologique en cuir naturel Oui, les chaussures écologiques existent mais de façon encore confidentielle et donc chère !

Allez dans un magasin de chaussures traditionnel et posez le problème aux vendeurs, vous allez voir l'effet que cela produit et mesurer le chemin qui reste à parcourir !

Pourtant en France, une petite production artisanale labellisée fonctionne : chanvre, cuir au tannage végétal, semelle d'hévéa... les pieds au naturel !

Hors hexagone, il est possible de trouver quelques marques qui ont un vrai engagement écologique ; une distribution au compte goutte en France les rendent bien peu connues.


Trucs et astuces écolos de CarlaEn panne de cirage ?

Pour entretenir vos chaussures, et plus largement, tous objets en cuir (un sac, une sacoche, un fauteuil...)  pas besoin d'acheter un produit spécifique.
Vous pouvez très bien le faire avec votre démaquillant bio, par exemple.
Il contient tout ce qu'il faut pour entretenir la peau (la vôtre comme celle de vos chaussures), la débarrasser de ses salissures et la faire briller.


et l'occas ?
Très aléatoire : il faut trouver des chaussures neuves pas encore portées ; mais cela arrive pourtant au détour d'une brocante.



3 - La mode

Le monde de la mode n'est pas en reste.
Créateurs, stylistes ont pris le vent depuis quelques années et travaillent en ce sens.

* les défilés et les salons
Des salons spécifiques ont donc vu le jour, certains alliant respect de l'environnement et mode éthique, c'est le cas de l' "Ethical Fashion Show" créé en 2004 à Paris ou de "So Ethic", en 2005, département du Salon du prêt-à-porter qui s'étend chaque année un peu plus.

Quelques villes de moyenne importance envisagent de suivre le mouvement en créant leur salon de la mode écologique.



4 - Les accessoires

De plus en plus les accessoires deviennent écolo et éthiques !
Sac à dos écologique en chanvre C'est à dire que les fabricants privilégient des matériaux naturels, renouvelables réalisés dans des conditions sociales respectueuses, en écartant d'office le plastique fabriqué à bas prix : les matières disponibles varient donc selon les pays dans lesquels sont réalisés ces accessoires : c'est ainsi que des bijoux sont réalisés en os ou cornes diverses, en peau variées ou en graines et coquillages, sans oublier le bois.

Le recyclage bat son plein dans ce secteur également et inspire les créateurs.

Côté bagagerie beaucoup d'idées surgissent avec des jolis sacs créés à partir de bâches publicitaires recyclées, des sacs de sport pour hommes en bâches de camions, chambre à air et ceintures de sécurité recyclés ou des besaces en lances à incendies recyclées !

Décidément, cette crise environnementale nous rend créatifs et malins.



5 - Vêtements et chaussures de sport

Les équipements de sport
Qu’il s’agisse des tenues, des chaussures ou autres ils sont très souvent nocifs.

les vêtements
En contact direct avec la peau, en situation de chaleur et en présence de l’humidité produite par la transpiration, il est particulièrement important de les choisir les plus naturels possibles pour éviter tous risques d’allergies, d’érythèmes et autres champignons.

les chaussures
Mêmes remarques au sujet des chaussures de sport presque exclusivement constituées de matières synthétiques !
Savez-vous qu’un jeune chef d’entreprise français installé en Chine fabrique des chaussures et vêtements de sport avec des colles sans solvants et des fibres naturelles ?


6 - Une tendance : le "Vintage"

Signifie "Vendange" en anglais, elle vient au départ du monde du vin avec les millésimés (par nature, « âgés », uniques et précieux).
Puis ce terme technique a "filoché", il y a une vingtaine d'années, vers la bulle des grands couturiers et leurs collections anciennes, dont les modèles caractéristiques d'une époque, de par extension sa façon de vivre...
Les tissus et les techniques datées, étaient qualifiés de « vintage ».

Aujourd'hui, le simple côté rétro, années 30, 50, 60... d'un vêtement suffit à le qualifier de la sorte.
De même des collections entières sont travaillées dans un style « vintage ». Evidemment, la maison et sa déco, le mobilier suit cette mode.
Vous croiserez aussi des instruments de musique, des disques bien-sûr, de la musique, des jeux... et même des voitures "Vintage".

Le "Salon du Vintage" se tient chaque année à Paris en novembre, à Saint-Germain-des-Prés ; les participants y partagent avec délectation une façon de se replonger dans le passé pour peut-être mieux inspirer l'avenir.



7 - L'Upcycling, un autre mot pour recycler

Il s'agit de créer des produits recyclés de meilleure qualité d'usage que les matériaux récupérés. Ainsi, dans ce terme, l'idée de créer de nouveaux objets en augmentant la qualité du produit par opposition à la façon dont on recyclait il y a 20 ans. A la fin des années 1990, on compressait, emboutissait, pour empiler dans un coin, brûler ou enfouir ce qui nous gênait, anéantissant ainsi toute possibilité de vraie valorisation...
Aujourd'hui, de plus en plus, on "déconstruit" pour réutiliser au maximum chaque élément d'un produit manufacturé hors d'usage.
Le bénéfice est pour tous : moins de déchets, de matières premières, d'énergie, de pollution et une source d'inspiration sans fin pour les artistes, les créateurs mais aussi les citoyens responsables qui voient dans cette tendance une voie de réemploi de leurs vieux objets, un style de déco ou une façon de créer son propre look.
Et comme pour tout phénomène émergent, même si ce n'est pas une nouveauté, les prix de ces produits sont souvent élevés.
Vous trouverez beaucoup d'objets « upcyclés » dans la déco de la maison, les accessoires de mode (sacs en bâche pvc ou en voile de bateaux, portefeuilles en ceintures de sécurité recyclées...)
Pour le quotidien et faire des économies, osez vous-même ce type de recyclage souvent terriblement original !


Pour aller plus loin :

Vêtements et mode au féminin






Sujets abordes : Ecologie feminine, eco-attitude au feminin, consommation ecologique, consommation durable, courses ecologiques, nesting, faire soi-meme ses produits, do-it-yourself, recettes produits d entretien et cosmetiques, femmes consom-actrices, maternit ecologique, habitat sain, polluants domestiques, pollutions interieures de l'habitat, toxicite de l'eau, toxicite des aliments, toxicite des materiaux, toxicite des produits d'entretien, toxicite des cosmetiques, produits de beaute bio, vetements ecologiques, recyclage et reemploi, dangers solvants, les CMEI, logos et labels cologiques, dcoration toxique, meubles toxiques, les COV, les COP, allergenes domestiques, bancs d essai des produits ecologiques quotidiens...

Les MILLE et UNE MANIERES pour les FEMMES de CONSOMMER ECOLOGIQUE et SAIN...