Accueil

Traduire le site :


    Le canal
  Le canal de Givry  Histoire
  Le canal de Givry  Localisation
  Le canal de Givry  Actualités


    Nos projets
  Le canal de Givry  Réouverture
  Le canal de Givry  Soutiens
  Le canal de Givry  Echos médias


    Nos difficultés
  Le canal de Givry  VNF
  Le canal de Givry  Autres


    L'association
  Le canal de Givry  Statuts
  Le canal de Givry  Bulletin d'adhésion


    Comprendre
  Dictionnaire de la batellerie  Lexique batellerie
  Comment passer les écluses en toute sécurité  Passage des écluses


    Services
  Evénements Plaisance  Agenda Plaisance
  Calcul d'itinéraire plaisance fluviale  Calcul d'itinéraires
  Le canal de Givry  Liens
  Le canal de Givry  Immobilier écologique
  Le canal de Givry  Contact



Chantier nautique alternatif du Centre


Bienvenue sur le canal de Givry…


Le canal de GivryLa situation du canal de Givry va en s'aggravant !
Pêcheurs ou promeneurs se raréfiaient... et depuis quelques années, on n'y voyait plus de bateaux, et pour cause...
Par manque d'entretien de la part de VNF : envahissement de vase et d'herbe, anciens quais au niveau de l'écluse de Loire et de l'ancienne briqueterie effondrés, refus d'ouvrir l'écluse de Crille aux bateaux...
En novembre 2014, une nouvelle étape a été franchie puisque VNF a laissé buser le canal pour faciliter sa traversée par les camions de l'entreprise Morini.
Il ne suffirait pourtant de pas grand-chose pour rendre vie et utilité à cette jonction entre le Latéral et la Loire, point de passage du V6 (véloroute européen ou "Eurovélo 6").
Un groupe de riverains, d'usagers et d'amoureux de nos voies d'eau se mobilise pour faire nettoyer et rendre vie, utilité et attraction à ce tronçon condamné par VNF.



Le mot du président :
Vidal de la Blache a écrit : "Les fleuves sont des chemins qui marchent", établissant s'il le fallait le rôle éminamment stratégique des voies fluviales, les plus commodes et moins coûteuses routes pour le transport de marchandises au XIXéme siècle.
D'ailleurs, les entrepreneurs ne s'y trompaient pas en choisissant systématiquement le bord d'un fleuve, d'une rivière, puis des canaux pour installer leur établissement industriel, en aval des ressources nécessaires (minerai, combustible...) et en amont des grandes villes où livrer les produits manufacturés.

Pour revenir à un temps plus contemporain, le tourisme autour des voies d'eau est en perpétuel développement, tandis que toute activité économique est forcément la bienvenue, dans une période de crise si difficile à dépasser.

Nos projets de revitalisation du canal de Givry sont, à ces égards, exemplaires ; ils méritent l'attention de tous les actuels et futurs usagers de nos voies d'eau du centre de la France, mais également le soutien des décideurs et investisseurs.

Soyons clairs : il ne s'agit pas seulement de sauvegarder un patrimoine construit à bras d'hommes par nos anciens, mais bien de créer ou développer des activités durables qui cohabiteront harmonieusement tout en profitant à tous.

Ne laissons pas nos canaux être traités comme l'ont été les lignes de chemin de fer secondaires par la SNCF.

Paul de Haut.

Notre annonceur Déco-2000
[Plaisance Ecologique] [Aventuriers du Web] [Ecologie au Féminin] [Ecologie Appliquée] [Esotérisme] [France Immo Express] [Immobilier Ecologique] [Santé & Ecologie] [Des Chevaux & des Hommes] [LEDs Distribution] [Voix des Amognes] [Mon Avis] [Musique Passion] [Nièvre Passion] [Ma sécurité] [Les Ferronniers] [E-nigmes] [Dark Dondish]

Création & référencement
SITECOM.BIZ
Tous droits réservés.